S'abonner
Constructeurs

Verkor lève 250 millions d'euros

Publié le 3 novembre 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
La start-up grenobloise, notamment partenaire de Renault, vient de lever 250 millions d'euros pour finaliser son centre d'innovation. De quoi abriter un département R&D mais aussi une unité dédiée à la formation.
Le Verkor Innovation Centre devrait être fini au premier semestre 2023.

Pour poursuivre son développement, Verkor vient d'annoncer avoir levé 250 millions d'euros auprès de différents partenaires pour poursuivre la construction de son centre d'innovation.

 

Situé à Grenoble, le Verkor Innovation Centre sera constitué d'un bâtiment de 15 000 m2 comprenant notamment un laboratoire de recherche et développement et un centre de formation pour "répondre au besoin croissant de main-d'œuvre spécialisée dans le secteur des batteries".

 

"La construction est déjà bien avancée, avec une finalisation prévue pour le premier semestre 2023", précise dans un communiqué la start-up qui avait déjà levé 100 millions d'euros en juillet 2021.

 

A lire aussi : Renault avec Envision et Verkor pour ses batteries

 

Verkor a reçu le soutien de la Banque Européenne d'Investissement (49 millions d'euros), de Bpifrance Assurance Export (51 millions d'euros) ainsi qu'un tour d'obligation convertible de plus 80 millions d'euros auprès de différents partenaires financiers. Le site a été acquis avec le groupe immobilier Idec auprès de Siemens pour 70 millions d'euros, précise-t-il.

 

"Le projet développé par Verkor permettra de créer des milliers d'emplois localement et de renforcer l'industrie des batteries et de l'automobile en France. Cette start-up prometteuse peut compter sur notre soutien continu", a déclaré le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, cité dans le communiqué.

 

"L'Union européenne a confirmé la semaine dernière l'objectif de 100 % de véhicules zéro émissions en 2035 : c'est une décision forte pour atteindre nos objectifs climatiques", a souligné de son côté la secrétaire d'État française aux Affaires européennes Laurence Boone, se déclarant "mobilisée pour le développement des capacités françaises et européennes de production de véhicules électriques et de batteries".

 

Verkor, soutenue par Renault, Schneider Electric et Arkema, avait annoncé en février 2022 l'implantation d'une usine de cellules de batterie bas-carbone à Dunkerque (59). La construction du site de 150 hectares doit débuter en 2023, après un processus de consultation publique. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle