S'abonner
Constructeurs

Un premier trimestre 2024 plombé par la Chine pour Mercedes-Benz

Publié le 30 avril 2024

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Avec un résultat net en baisse de 24,6 % au premier trimestre 2024, Mercedes-Benz ne débute pas idéalement l'exercice. Ses livraisons de VP dans le monde ont chuté de 8 % et la marge opérationnelle de cette division recule de 5,3 points, à 9,6 %.
Mercedes-Benz résultats premier trimestre 2024
Ola Källenius, PDG de Mercedes-Benz Group AG, lors de la présentation des résultats 2023, le 22 février 2024. ©Mercedes-Benz

À l'image de nombreux constructeurs, les résultats du premier trimestre 2024 de Mercedes-Benz ne resteront pas dans les annales.

 

En effet, le bénéfice net du constructeur a chuté de 24,6 %, 3,03 milliards d'euros. Dans le même temps, son chiffre d'affaires a lui aussi reculé de 4,4 %, à 35,87 milliards d'euros.

 

Mercedes s'est toutefois félicité dans le communiqué des "coûts moins élevés des matières premières", du contrôle "strict des coûts" et de la "forte performance" de sa division Mercedes-Benz Vans.

 

Mais cette dernière n'a pas permis de compenser la baisse des ventes de Mercedes-Benz Cars, qui s'est dit toujours affecté par des "goulets d'étranglement au niveau des fournisseurs" et par "la transition des modèles dans le segment haut de gamme" qui ont entraîné la baisse des ventes des modèles les plus chers.

 

 

Les livraisons globales du groupe ont chuté de 6 % au premier trimestre, plombées notamment par les modèles les plus luxueux et plus rentables (-27 %), et par l'électrique (-8 %) alors que Mercedes a choisi ces dernières années de concentrer sa stratégie sur l'offre de ses véhicules les plus chers.

 

Pour la seule branche VP, Mercedes-Benz Cars, le repli est de 8 %, à 462 978 unités, pour un chiffre d'affaires de 25,713 milliards d'euros (-7,5 %).

 

En conséquence, la marge opérationnelle de Mercedes-Benz Cars n'a atteint que 9,6 % (contre 14,9 % au premier trimestre 2023), soit un recul de 5,3 points.

 

Ça se complique en Chine

 

Les ventes en Chine, premier marché de Mercedes – où il réalisait encore 36 % de ses ventes en 2023 – ont subi un revers, chutant de 12 %. Ces livraisons n'ont représenté que 30 % des ventes du groupe au premier trimestre.

 

"Nous faisons tous les efforts possibles pour rester compétitifs, et nous devons protéger les produits d'une concurrence trop intense sur les prix", s'est contenté de répondre Harald Wilhem, le directeur financier, interrogé lors d'une conférence de presse téléphonique sur la participation du groupe à la bataille des rabais sur le marché hautement compétitif chinois.

 

 

Le groupe a gardé ses prévisions inchangées pour l'année 2024, visant un résultat opérationnel légèrement en dessous de l'année précédente et un objectif de rentabilité pour les voitures entre 10 et 12 %.

 

Mercedes compte sur une augmentation de ses livraisons dans les trimestres à venir, avec une hausse de ses ventes de voitures haut de gamme en seconde partie de l'année.

 

Pour l'ensemble de l'année 2024, le groupe s'attend à une stagnation des livraisons par rapport à l'année précédente. (Avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle