S'abonner
Constructeurs

Tesla va produire des batteries stationnaires en Chine

Publié le 11 avril 2023

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le constructeur américain a annoncé l'implantation d'une nouvelle usine à Shanghai, en Chine, afin de produire des Megapack, c'est-à-dire des batteries stationnaires de 3 MWh. Par ailleurs, Tesla est visé par une enquête aux Etats-Unis pour atteinte à la vie privée.
Les batteries stationnaires de Tesla, baptisées Megapack, ont une capacité de 3 mégawattheures. ©Tesla

En plus de l'usine d'assemblage de Shanghai, Tesla annonce la construction d'une nouvelle usine qui fabriquera des Megapack. Celle-ci sortira de terre également dans cette ville. Ces batteries stationnaires sont destinées à stocker l'énergie et stabiliser les réseaux électriques. Elles peuvent emmagasiner trois mégawattheures selon Tesla,

 

L'usine aura une capacité initiale de 10 000 batteries Megapack par an et devrait commencer à produire "au deuxième trimestre de 2024", selon l'agence de presse Xinhua.

 

L'annonce intervient dans la foulée de la présentation aux investisseurs par Elon Musk, fondateur de Tesla, d'un ambitieux mais vague plan de croissance. Il avait confirmé début mars la construction au Mexique d'une autre usine, pour l'assemblage de véhicules, près de Monterrey.

 

Une plainte aux États-Unis

 

De plus, Tesla est dans la tempête aux Etats-Unis et va faire face à une plainte en nom collectif pour atteinte à la vie privée. Cette plainte fait suite aux révélations des employés partageant en interne des images sensibles prises par des caméras installées sur des véhicules de la marque.

 

Les véhicules Tesla sont équipés de multiples capteurs, dont des caméras, pour guider les outils d'aide à la conduite, explique la plainte déposée vendredi par Henry Yeh, propriétaire en Californie d'un Model Y, et consultée lundi par l'AFP.

 

Des salariés ont accédé aux images "non pas dans le but déclaré de communiquer, de fournir des services et d'améliorer les systèmes de conduite des véhicules Tesla", déplore la plainte. Mais "pour le divertissement de mauvais goût et délictueux d'employés de Tesla, et possiblement de personnes extérieures à l'entreprise", affirme le document en s'appuyant sur des témoignages rapportés jeudi par l'agence Reuters. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle