S'abonner
Constructeurs

Renault dévoile un projet de Refactory à Séville

Publié le 5 novembre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Sur le modèle du site de Flins (78), Renault entend mener une transformation de son usine de Séville pour aménager une Refactory. Déployée entre 2022 et 2024, elle regroupera des activités d'économie circulaire, dont le reconditionnement de 10 000 véhicules d'occasion par an.
José Vicente de los Mozos, directeur industrie du groupe Renault, et Juan Manuel Moreno, président de l'Andalousie. ©Victor Rodriguez
José Vicente de los Mozos, directeur industrie du groupe Renault, et Juan Manuel Moreno, président de l'Andalousie. ©Victor Rodriguez

Flins ne restera pas un site unique dans la galaxie Renault. Sur un modèle pleinement inspiré du site industriel des Yvelines, le constructeur a lancé, vendredi 5 novembre 2021, un projet d'établissement d'une Refactory à Séville, en Espagne. Un levé de voile confié à José Vicente de los Mozos, directeur industrie du groupe Renault, qui était accompagné de Juan Manuel Moreno, président de la région andalouse.

 

"Un an après le lancement de la Refactory à Flins dont nous nous apprêtons à célébrer le premier anniversaire, ce projet illustre les ambitions fortes du groupe en matière de qualité et de durabilité de ses produits pour répondre aux défis de la transition écologique et aux enjeux d’une consommation plus durable, a déclaré José Vicente de los Mozos. Grâce à leur compétitivité, nos sites de Flins et Séville démontrent aujourd’hui leur capacité à inventer un nouveau modèle d’industrie profitable au service d’une mobilité plus durable".

 

A lire aussi : Luca de Meo : "Renault aura le courage de réinventer le business automobile"

 

Là encore, la notion d'économie circulaire se place au centre des préoccupations de ce site de 5 000 m². Renault a annoncé que le déploiement s'étalera sur une période courant de fin 2022 à 2024. Les pôles Re-Trofit et Re-Energy seront les premiers à démarrer leurs activités, fin 2022. La Re-Factory offrira une capacité de reconditionnement de plus de 10 000 véhicules d'occasion et de réparation de 1 000 batteries par an d'ici 2025. S'en suivront les mises en place des pôles Re-Cycle pour le recyclage, la gestion des ressources, la fabrication des boîtes de vitesses E-Tech, et Re-Start, un centre de formation et de R&D consacré à l’économie circulaire.

 

Cette annonce s’inscrit dans le cadre du plan industriel 2021-2024 qui concerne les usines espagnoles du groupe Renault, présenté en mars 2021. Celui-ci comprend l'attribution de cinq nouveaux véhicules et d'une nouvelle famille de moteurs pour les usines de Castilla y León. Le site de Séville se voyant confier la fabrication de deux nouveaux modèles de boîtes de vitesses électrifiées pour les véhicules hybrides du groupe. Le montant de l'investissement consacré à l'implémentation de la Refactory n'a pas été communiqué par le constructeur.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle