S'abonner
Constructeurs

Porsche au chevet de Volkswagen

Publié le 30 septembre 2005

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Au nom d'une solidarité économique "à l'allemande", Porsche a annoncé son intention d'acquérir environ 20 % du capital de Volkswagen avec droits de vote. Aucun scénario de fusion n'est cependant à l'ordre du jour. Volkswagen, un géant généraliste aux pieds d'argile...
Au nom d'une solidarité économique "à l'allemande", Porsche a annoncé son intention d'acquérir environ 20 % du capital de Volkswagen avec droits de vote. Aucun scénario de fusion n'est cependant à l'ordre du jour. 
Volkswagen, un géant généraliste aux pieds d'argile...
Au nom d'une solidarité économique "à l'allemande", Porsche a annoncé son intention d'acquérir environ 20 % du capital de Volkswagen avec droits de vote. Aucun scénario de fusion n'est cependant à l'ordre du jour. Volkswagen, un géant généraliste aux pieds d'argile...

...qui vacille. Porsche, un petit spécialiste réservé aux happy few qui défraye la chronique à grands coups de bénéfices et d'indices de rentabilité record. Dans une version "David avec Goliath", le second nommé propose aujourd'hui d'aider le premier. "Par le biais de l'acquisition de 20 % du capital de Volkswagen, Porsche deviendrait le premier actionnaire autonome de Volkswagen", a ainsi déclaré Wendelin Wiedeking, président de Porsche, avant de préciser que son groupe entendait éviter "une OPA hostile sur Volkswagen par[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle