S'abonner
Constructeurs

Peugeot et Citroën mis aussi en examen dans l'affaire du dieselgate

Publié le 10 juin 2021

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Stellantis va devoir se confronter à la justice dans le cadre du dieselgate. Peugeot et Citroën viennent en effet d'être mis en examen pour "tromperie", rejoignant ainsi Renault et Volkswagen sur le banc des accusés. Fiat pourrait suivre.
Le groupe Stellantis se trouve dans une tourmente judiciaire dans le cadre de l'affaire du dieselgate.
Le groupe Stellantis se trouve dans une tourmente judiciaire dans le cadre de l'affaire du dieselgate.
  Et de quatre. La justice française semble ne pas vouloir lâcher les constructeurs automobiles. Après Volkswagen en mai et Renault, hier 9 juin 2021, c’est au tour de Peugeot, également hier, puis Citroën cet après-midi, le 10 juin 2021, d’être mis en examen pour "tromperie", dans le cadre du dieselgate. Dans un communiqué publié hier soir, Stellantis, la maison-mère de Peugeot, a annoncé la mise en examen de sa filiale "en raison d'allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue en France entre 2009 et 2015".   Lire aussi : Dans le cadre du di[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle