S'abonner
Constructeurs

Opel réduit encore la voilure en Allemagne

Publié le 14 janvier 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec la suppression de 2 100 nouveaux postes dans trois de ses usines allemandes, Opel souhaite améliorer sa compétitivité. Dans le même temps, le site de Rüsselsheim va accueillir la plateforme EMP2.
La production d'une Opel Insignia dans l'usine de Rüsselsheim.
La production d'une Opel Insignia dans l'usine de Rüsselsheim.

 

Alors que depuis 2017 et son rachat par PSA, les effectifs d'Opel ont déjà fondu de 6 800 personnes, le constructeur allemand vient d'annoncer, mardi 14 janvier 2020, la suppression de 2 100 postes supplémentaires en Allemagne à travers un plan de départs volontaires où les employés nés avant 1963 pourront prendre une retraite anticipée. Cela concerne les usines de Rüsselsheim, Eisenach et Kaiserslautern.

 

Il n'y aura pas de licenciement sur ces trois sites, ni d'[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle