S'abonner
Constructeurs

Nouvelle étape dans la création de Polestar

Publié le 19 février 2018

Par Alice Thuot
3 min de lecture
La nouvelle marque du groupe Volvo, Polestar, prend ses quartiers près de Göteborg, en Suède, sur le campus de Volvo Cars. Un bâtiment destiné à accueillir une équipe qui devrait monter en puissance avec le lancement des quatre premiers modèles de la marque d’ici à 2020

L’émergence de la marque Polestar se concrétise. En juin dernier, le groupe Volvo annonçait la création de sa marque Polestar consacrée à l’électrique haute performante. Quatre mois plus tard, la marque naissait. Une nouvelle étape vient aujourd’hui d’être franchie avec le démarrage des travaux du siège à Torslanda, près de Göterborg, en Suède. Ce bâtiment d’une superficie de 3 800 m2 comptera trois niveaux aménagés en bureau, studios de développement, espaces d’exposition et de présentation des modèles de la marque.

 

Les 110 collaborateurs Polestar s’y installeront dès septembre, date à laquelle les travaux devraient être achevés. Un effectif qui pourrait doubler à court terme, selon les prévisions, avec l’enrichissement de la gamme. Selon le plan produit annoncé, quatre modèles devraient être lancés dans les trois prochaines années.

 

Une gamme de quatre modèles d’ici à 2020

 

Premier modèle de cette gamme, un coupé GT : baptisé sobrement "Polestar1", le véhicule de 600 ch adoptera une motorisation hybride avec, à la clé, une autonomie de 150 kilomètres en tout électrique. Deuxième modèle de la gamme, la Polestar2, berline électrique annoncée pour la fin de 2019. S’ajoutera un SUV tout électrique en 2020. Aucune information officielle n’a pour la moment été dévoilée concernant le quatrième pilier. Chacun de ces modèles sera basé sur la plateforme SPA de Volvo adaptée par les ingénieurs Polestar. Au programme : la nouvelle technologie de suspension électronique continue d’Öhlins, le recours à la fibre de carbone pour la carrosserie et le double essieu arrière électrique.

 

Avec une production en Chine : Volvo et son propriétaire Geely ont annoncé un investissement de 640 millions d’euros pour financer la partie initiale de développement des produits, de la marque et de l’industrialisation de Polestar. Cet investissement est destiné à construire un site Polestar à Chengdu, en Chine, opérationnel mi-2018 pour des essais de pré-production.

 

Un nouveau modèle de distribution

 

A nouvelle marque, nouveau modèle de distribution pour le groupe Volvo Cars. Les modèles Polestar seront disponibles à la configuration et la commande uniquement en ligne depuis l’application mobile ou le portail Web de Polestar. La marque associe à ce canal un système abonnement de deux ou trois ans. Ce dernier intègre des services d’entretien avec récupération et livraison du véhicule, mais aussi une offre de location d’autres véhicules des gammes Volvo et Polestar.

 

La formule, proposée sur le Web, avait d’ailleurs été testée avec le lancement du XC 40. Pour une échéance mensuelle de 699 euros, cette formule intégrait le véhicule, un Diesel de 190 ch dont seule la teinte est négociable, l’assurance, l’entretien, la garantie, le service jockey pour l’après-vente et la location d’un autre modèle quelques jours par an. Le constructeur ne néglige pourtant pas le canal physique et déploiera un réseau de Polestar Spaces à travers le monde, indépendants des showrooms Volvo.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle