S'abonner
Constructeurs

Mobilize Financial Services : moins de dossiers mais plus de revenus

Publié le 17 février 2023

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La stratégie du groupe Renault reposant sur la valeur et non sur les volumes impacte logiquement l’activité de Mobilize Financial Services. La captive voit le montant moyen financé par véhicule progresser, au détriment du nombre de dossiers.
Mobilize
Mobilize Financial Services a financé 82 000 véhicules électriques en 2022.

Sur l’année 2022, Mobilize Financial Services (MFS) a financé 1 195 380 dossiers, un volume inférieur de 6,4 % à celui de 2021. La conséquence logique de la baisse des ventes du groupe Renault, qui mise davantage sur la valeur de chaque opération.

 

MFS a pleinement bénéficié de cette stratégie puisqu’elle revendique une performance financière record. Son produit net bancaire s’est élevé à plus de deux milliards d’euros, en hausse de 11,9 %. La captive a surtout tiré profit de la croissance de 10,4 % des montants moyens financés par contrat.

 

A lire aussi : Renault poursuit la transformation de son commerce en France

 

Plus en détail sur l’année écoulée, l’activité financements de véhicules d’occasion a affiché un recul de 1,2 %, à 341 655 dossiers, tandis que le nombre de dossiers concernant des véhicules électriques s’est maintenu aux alentours de 82 000.

 

Mobilize Financial Services constate également une montée en régime des offres locatives, qui pèsent à présent 57 % des dossiers de financement, contre 47 % en 2021. Une évolution qui "illustre l’appétence des clients pour des offres toujours plus flexibles", note MFS.

 

A l’inverse, le nombre de contrats d’assurances et de services vendus sur l’année 2022 a reculé de 4,7 %, à 3,8 millions d’unités. La baisse des immatriculations et du nombre de contrats de financement expliquent ce repli.

 

Taux d'intervention en baisse

 

Le nombre de services vendus par véhicule neuf et d’occasion est en revanche en légère progression avec une moyenne de 3,2 services vendus par véhicule, contre 3,13 en 2021. Dernier élément chiffré évocateur : le taux d'intervention de la filiale de financement sur les ventes du groupe Renault a reculé de 1,3 point, atteignant 44,8 %.

 

Mobilize et ses filiales

 

Gianluca De Ficchy, directeur général de Mobilize et président du conseil d’administration de RCI Banque SA, tient à souligner la "solidité" du modèle économique de MFS.

 

Joao Leandro, le directeur général de Mobilize Financial Services, rappelle de son côté que l’entreprise a créé trois filiales, Mobilize Pay, Mobilize Insurance et Mobilize Lease&Co "pour accélérer sur les secteurs en croissance du marché de la mobilité."

 

A lire aussi : Mobilize Lease&Co, nouvelle structure mondiale de LLD du groupe Renault

 

"C’est l’aboutissement d’un travail de transformation qui reflète notre ambition d’être la captive automobile la plus innovante du marché au service des clients de l’Alliance", explique-t-il.

 

Avec Mobilize Insurance, l'objectif est de tripler d’ici à 2030 le nombre de contrats d’assurance pour atteindre un total de 3,6 millions en Europe. Mobilize Lease&Co, la nouvelle filiale de location longue durée, vise de son côté une flotte d’un million de véhicules en 2030. Enfin, Mobilize Pay, spécialisé dans les paiements autour de la voiture, vise un million de contrats d’ici la fin de la décennie.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle