S'abonner
Constructeurs

Mitsubishi : Un virage amorcé

Publié le 15 octobre 2004

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Mitsubishi Motors France est en pleine mutation. Après avoir été filialisée puis avoir simplifié sa distribution hexagonale, la marque devrait dépasser ses objectifs cette année. MMC France compte sur la nouvelle Colt pour se donner une image plus généraliste et espérer ensuite voir plus loin sur...
Mitsubishi Motors France est en pleine mutation. Après avoir été filialisée puis avoir simplifié sa distribution hexagonale, la marque devrait dépasser ses objectifs cette année. MMC France compte sur la nouvelle Colt pour se donner une image plus généraliste et espérer ensuite voir plus loin sur...
Mitsubishi Motors France est en pleine mutation. Après avoir été filialisée puis avoir simplifié sa distribution hexagonale, la marque devrait dépasser ses objectifs cette année. MMC France compte sur la nouvelle Colt pour se donner une image plus généraliste et espérer ensuite voir plus loin sur...
...la scène hexagonale. L'année 2004 pourrait être une année charnière pour Mitsubishi Motors France. Alors que le marché devrait brider bien plus d'un constructeur dans la réalisation de leurs objectifs, Mitsubishi Motors France nage à contre-courant et selon toute vraisemblance devrait dépasser ses objectifs initiaux fixés en fin d'année dernière (11 600 immatriculations VP + VU). "Non seulement nous atteindrons cet objectif, mais nous le dépasserons largement puisque les immatriculations devraient se situer entre 12 600 et 13 000 unités", se réjouit Dirk Pissens, président de MMC France. Au premier semestre, la marque affichait déjà une avance de 8,7 % (VP + VU) par rapport à la même période l'an passé. Au sortir des 8 premiers mois de l'année, MMC France a réalisé 8 019 immatriculations (+ 2,7 %) dont, il est vrai, 5 216 VP. "Il convient de signaler la bonne tenue de nos produits sur un marché difficile. En outre, la Colt, lancée en juin dernier (en version 3 portes et en 5 portes en octobre), compte déjà 800 immatriculations depuis sa commercialisation et devrait apporter sa pierre à l'édifice avec un total de 1 500 immatriculations sur l'année", ajoute le dirigeant. De plus, MMC France ne doit ses résultats qu'aux ventes aux particuliers. "Toutes les ventes sont réalisées en concessions, ce qui renforce la performance du réseau. Aucune vente aux loueurs, ni vente sociétés ne figure dans la répartition de nos immatriculations. Seuls les VD représentent entre 7 % et 8 % des ventes t[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle