S'abonner
Constructeurs

Mercedes-Benz cède ses actifs en Russie

Publié le 26 octobre 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le constructeur allemand va vendre à la compagnie russe Avtodom l'ensemble de ses actifs en Russie, dont une usine proche de Moscou inaugurée en 2019. Une décision cohérente avec les sanctions occidentales, a indiqué Mercedes-Benz.
L'usine Mercedes-Benz, proche de Moscou, a été inaugurée en 2019 après un investissement de 250 millions d'euros.

Après Renault, Nissan ou encore Toyota, Mercedes-Benz va stopper et vendre ses actifs en Russie. Le ministère russe de l'Industrie et du Commerce en a fait l'annonce, confirmée par le groupe allemand qui a indiqué que "Mercedes-Benz va quitter le marché russe."

 

"Mercedes-Benz va vendre ses parts dans ses filiales russes à un investisseur local", la compagnie russe Avtodom, a précisé le ministère.

 

Pour Harald Willhelm, membre du conseil d'administration de Mercedes-Benz, il s'agit d'une cession "cohérente" avec les sanctions occidentales décrétées au moment de l'invasion russe. Le dirigeant n'a pas chiffré l'impact de ce retrait. Rappelons que le constructeur avait investi 250 millions d'euros dans ce site de production.

 

A lire aussi : Nissan quitte à son tour le marché russe

 

"Le nouveau propriétaire des filiales russes de Mercedes-Benz, la compagnie Avtodom, pourra attirer d'autres sociétés en tant que partenaires pour organiser une fabrication commune" des voitures dans l'usine Mercedes de Lessipovo, inaugurée en 2019 et située à une cinquantaine de kilomètres de Moscou, selon la même source.

 

Parmi les "priorités principales" de Mercedes-Benz lors de la conclusion de l'accord avec Avtodom figurait notamment le maintien des emplois dans les filiales russes, a précisé la directrice générale de Mercedes-Benz-RUS, Natalia Koroliova, citée dans le communiqué du constructeur automobile. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle