S'abonner
Constructeurs

Maserati et Alfa Romeo en clé de voûte

Publié le 22 mai 2014

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe, qui a déjà fait part de sa volonté d'investir lourdement dans la marque et Alfa Romeo, a précisé sa pensée. Il veut faire de l'ombre aux Premium allemands.

Comme si dévoiler un plan de 5 milliards pour Alfa Romeo ne suffisait pas à témoigner de l'intérêt de Fiat Chrysler pour la marque milanaise, le président du groupe Fiat, John Elkann, a fait une nouvelle déclaration publique en présence des actionnaires d'Exor, la holding de la famille Agnelli, fondatrice de Fiat.

John Elkann a déclaré ce 22 mai que le constructeur italien Fiat entendait se reposer en grande partie sur Maserati et Alfa Romeo pour parvenir à ses objectifs de croissance à moyen terme. "La composante italienne a des possibilités de développement que nous n'aurions même pas réussi à imaginer sans Chrysler. Une grande partie de la stratégie Premium de Fiat s'appuie sur des marques comme Maserati et Alfa Romeo", a-t-il clairement fait savoir.

Respecter Ferrari

Le président du groupe explique que les futurs produits reposeront sur les évolutions technologiques des Américains avec le style affirmé apporté par les designers italiens, d'ans l'optique de "produire des voitures uniques". La seule limite sera celle de respecter le pré carré de Ferrari.

A titre d'exemple, Alfa Romeo a inscrit sur sa feuille de route la sortie de huit nouveaux modèles au design et à la qualité de moteurs équivalents aux rivaux allemands BMW et Mercedes, afin d'atteindre un rythme de 400000 unités annuelles en 2018, contre 73000 en 2013.

Quant à Maserati, Fiat avait annoncé en septembre dernier son intention d'investir près d'un milliard d'euros dans son usine turinoise de Mirafiori pour produire des SUV. En sommeil ces dernières années, la marque devrait bientôt offrir une gamme de six modèles avec l'objectif ambitieux de vendre 50000 unités par an à partir de 2015. Au premier trimestre 2014, elle a enregistré un boom de 331,1% par rapport au premier trimestre de 2013, à 2367 unités. Ce résultat est à mettre au crédit de l'Europe (+464%, à 1330 unités) et des Etats-Unis (+341,7%, à 963 unités).

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle