S'abonner
Constructeurs

MAN investit 100 millions d'euros pour produire des batteries

Publié le 1 juillet 2022

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le site de MAN de Nuremberg, en Allemagne, va bientôt produire des batteries pour les futurs poids lourds électriques du constructeur. L’investissement s’élève à 100 millions d’euros.
MAN annonce un investissement de 100 millions d'euros pour la production de batteries à Nuremberg.
MAN annonce un investissement de 100 millions d'euros pour la production de batteries à Nuremberg.

Le constructeur de poids lourds allemand MAN, filiale de Volkswagen, a annoncé vouloir investir près de 100 millions d'euros sur cinq ans pour produire des batteries dans son usine de Nuremberg.

 

"À partir du début de l'année 2025, MAN Truck & Bus fabriquera à grande échelle sur son site de Nuremberg des batteries haute tension pour camions et les bus électriques", a indiqué la marque, qui appartient à Traton, la branche camions de Volkswagen.

 

"À cette fin, l'entreprise investira environ 100 millions d'euros au cours des cinq prochaines années", a détaillé l'entreprise. De quoi assurer 350 emplois.

 

Le groupe compte atteindre, grâce à cet investissement, dès "2025", une capacité de production de "100 000" batteries par an sur ce site.

 

A lire aussi : Renault Trucks, plein gaz sur l’électrique

 

Dans un premier temps, les batteries seront fabriquées manuellement dans le cadre d'une production en petite série pendant environ deux ans et demi. La construction de la ligne pour la production à grande échelle devrait commencer mi-2023 et s'achever à la fin de 2024.

 

Les camions qui seront équipés de ces batteries afficheront, dans un premier temps, une autonomie allant de 600 à 800 km. MAN assure que la prochaine génération technologique permettra de dépasser les 1 000 km, et ce à partir de 2026. "Cela rendra enfin le camion électrique adapté au transport longue distance", promet le constructeur.

 

La production de camions électriques lourds débutera chez MAN à Munich au début de 2024.

 

Cette annonce s'inscrit dans la volonté de l'entreprise et de l'ensemble de l'industrie automobile allemande d'investir massivement dans la transition électrique. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle