S'abonner
Constructeurs

Les labels, la base d’une bonne activité VO

Publié le 21 décembre 2007

Par Benoît Landré
4 min de lecture
Les marques coréennes intègrent petit à petit le marché français du véhicule d'occasion avec, pour Kia et Hyundai, des réflexions et des stratégies qui se dessinent autour de cette activité. 29 547 véhicules d'occasion Hyundai ont été immatriculés...
...de janvier à novembre en France (+ 8,9 %), dont 6 381 unités sur le marché des VO de moins d'un an (- 10,4 %) et 15 363 véhicules sur celui des VO de 1 à 5 ans (+ 8,3 %). Sur les onze premiers mois de l'année, Hyundai a réalisé une pénétration de 0,57 % sur le marché de l'occasion alors que celle-ci était de 0,54 % sur l'année 2006. De son côté, le constructeur Kia a immatriculé 2 682 modèles de janvier à novembre 2007, soit une baisse de 3 %. Concernant SsangYong, sa pénétration sur le marché français de l'occasion relève encore de l'anecdotique. D'ailleurs, et de manière générale, le cœur du développement des constructeurs coréens reste encore très largement axé sur le VN. "Kia comme Hyundai, quelques années auparavant, ont mis beaucoup de véhicules chez les loueurs courte durée. Je pense notamment à la Picanto qui a afflué dans des proportions impor[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle