S'abonner
Constructeurs

La passe de trois !

Publié le 27 mai 2005

Par Marc David
3 min de lecture
En signant à Chypre sa troisième victoire consécutive, la quatrième en six rallyes, Sébastien Loeb augmente son capital sur son principal challenger. Bris de courroie de distribution dès l'ES 1 pour la 307 WRC de Marcus Grönholm ; problème de moteur, puis de turbo, et enfin panne...

...électronique généralisée dans l'ES 6 pour la Subaru Impreza de Petter Solberg. Dès la première étape d'un enfer de rallye sauce chypriote, Sébastien Loeb voyait disparaître ses deux principaux rivaux, fort malheureux sur ce coup-là. Avec une avance déjà portée à un peu plus de 2 mn sur la Xsara WRC privée (engagée par le Kronos Racing) de l'équipage Manfred Stohl/Ilka Minor, le leader de l'équipe Citroën pouvait voir venir… Mais attention, pas question de relativiser sa performance, ne serait-ce qu'en raison de sa concentration face à la difficulté du terrain. Extrait de la première journée : "Les spéciales sont telles que nous les avons laissées l'an dernier, raconte "Seb". La longue d'aujourd'hui (ES 1 et 4 ; Lagoudera/spilia, de plus de 38 km, NDLR) est la pire de toutes. Horrible ! Même "arrêtés", nous sommes secoués comme dans un shaker. Il ne reste plus de terre, nous roulons directement sur les pierres." Deuxième raison, aggravant la première : la température, encore plus élevée que de coutume. Même en altitude, on relevait 30° à l'air, plus de 40° au sol.

Loeb s'impose avec une bonne marge

Bref, on l'aura compris, la fiabilité du matériel représentait la clé de cette 6e manche du championnat du monde 2005. Celle de la Xsara de l'équipage Loeb/Elena n'a pas été prise en défaut. Leur (insolente) réussite a fait le reste. D'où une victoire "facile" avec carrément plus de 4 mn de marge sur… la Xsara privée de l'équipage Stohl/Minor. Une performance remarquable du duo autrichien, sans doute le meilleur résultat d'un privé en championnat du monde depuis belle lurette. Manfred Stohl avouait avoir de la peine à réaliser : "J'ai du mal à extérioriser mes émotions, mais à l'intérieur, ça bout, lâchait-il. Je suis heureux d'avoir pu contrôler Henning Solberg puis Markko Märtin. Je veux insister sur le superbe travail de l'équipe Kronos." Effectivement, la solide prestation de l'Estonien au volant de la 307 WRC lui a permis de conquérir la 3e marche du podium aux dépens de la Ford Focus de Henning Solberg. Avec comme principale conséquence de permettre à Peugeot de conserver le leadership chez les constructeurs, avec une marge de 9 points sur Citroën. Quant à Loeb, qui signe sa 3e victoire d'affilée après celles obtenues en Nouvelle-Zélande et en Sardaigne, il possède désormais une avance de 11 points sur Petter Solberg, rejoint au classement par Markko Märtin (34 points chacun, mais deux victoires pour le Norvégien).

Marc David

Voir aussi :

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle