S'abonner
Constructeurs

Jérome Gerbier, co-actionnaire du groupe MGC, en charge du pôle Peugeot : “Nous allons continuer à nous développer”

Publié le 16 novembre 2007

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
Réunissez un agent Fiat, un diplômé en mathématiques et un contrôleur de gestion, et vous obtenez le groupe MGC, l'un des plus dynamiques de ces deux dernières années. Après le rachat d'une partie du groupe Bourgin, le triumvirat a failli doubler...
...de taille en mettant la main sur le groupe Kroely…Journal de l'Automobile. En l'espace de deux ans, votre groupe a pris une ampleur telle que vous vous positionnez aujourd'hui dans le top 10 français, avec un chiffre d'affaires de 461 millions d'euros. Vous avez même failli devenir le deuxième groupe français si votre dernière tentative d'acquisition, celle du groupe Kroely*, n'avait pas échoué…Jerome Gerbier. Nous avons répondu à l'offre d'une banque, comme cela se fait habituellement, pour le rachat d'un groupe qui pèse 400 millions d'euros de chiffre d'affaires. Nous avons obtenu l'aval du constructeur mais l'opération n'a pas pu se concrétiser. Cela n'a pas une grande importance, nous achetons pour créer du mouvement, pas par nécessité, même si la taille permet, il est vrai, de mieux négocier les huiles, les pneumatiques, le financement ou les assurances.JA. C'est pour vous à peu près les seules synergies envisageables. D'ailleurs, votre groupe fonctionne comme une accumulation de concessions, totalement indépendantes…JG. En effet, nous n'avons pas de[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle