S'abonner
Constructeurs

Renault donne naissance à Horse

Publié le 6 juillet 2023

Par Damien Chalon
< 1 min de lecture
Renault a officiellement donné naissance, le 1er juillet 2023, à son entité dédiée aux moteurs thermiques et hybrides. Côté marque au losange, Horse est présent dans sept pays et emploie 9 000 salariés.
Horse, côté Renault, a officiellement vu le jour le 1er juillet 2023.

Rien de clinquant. Une communication discrète accompagne la création de Horse par le groupe Renault. Cette entité, annoncée de longue date, a vu le jour le 1er juillet 2023 avec un message relativement succinct sur les réseaux sociaux.

 

"Horse est une société nouvellement créée, née de l’héritage et de l’expertise du groupe Renault, désormais pleinement opérationnelle et visant à mener l’avenir de la propulsion à faibles émissions", peut-on lire sur le compte LinkedIn de l’entreprise.

 

L'entité dédiée aux moteurs thermiques et hybrides de Renault, qui comptera prochainement Geely en tant qu'actionnaire à part égale et Aramco en tant que participant minoritaire, a ainsi dévoilé son identité visuelle et quelques éléments chiffrés de présentation.

 

9 000 salariés dans sept pays

 

Horse rassemble 9 000 salariés répartis dans sept pays, en l’occurrence en Argentine, au Brésil, au Chili, au Portugal, en Roumanie, en Espagne et en Turquie. Onze sites composent l’entreprise, à savoir huit usines et trois centres de recherche et développement.

 

L’entité, dont le siège est situé à Madrid, en Espagne, est dirigée par Patrice Haettel. Il officiait auparavant à la direction de la stratégie et de l’ingénierie industrielles du groupe Renault.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle