S'abonner
Constructeurs

Honda double ses investissements dans l'électrique

Publié le 16 mai 2024

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
Le constructeur japonais va investir près de 60 milliards d'euros, deux fois plus qu'initialement prévu, dans l'électrification de sa gamme et les logiciels. Honda souhaite toujours que 100 % de ses ventes soient électriques en 2040 et même en 2035 en Chine.
Honda investissements voitures électriques
Toshihiro Mibe, le PDG de Honda, lors de l'annonce de l'investissement de 60 milliards d'euros le 16 mai 2024. ©Honda

Ce sera finalement 60 milliards d'euros ! En effet, Honda va investir cette somme dans l'électrification de sa gamme et les logiciels d'ici 2030. Un investissement doublé par rapport à une première annonce faite en 2022.

 

Le constructeur nippon, pas franchement en avance sur le sujet, s'est dit dans un communiqué toujours convaincu que "les véhicules électriques sont la solution la plus efficace" pour les motos et les automobiles. Rappelant que son objectif de réaliser 100 % de ses ventes mondiales dans l'électrique d'ici à 2040 restait "inchangé".

 

Honda a précisé que sur cette somme de 10 000 milliards de yens (59,7 milliards d'euros), 20 % seront dédiés aux dépenses de recherche et développement pour les logiciels et 20 % pour la mise en place de chaînes de valeur pour les véhicules électriques sur des marchés clés tels que l'Amérique du Nord et le Japon.

 

 

Le reste sera consacré à la construction d'usines de production de véhicules électriques de nouvelle génération ou encore à l'électrification dans le domaine des deux-roues, a-t-il détaillé.

 

Honda avait annoncé fin avril un investissement de onze milliards de dollars américains au Canada pour y construire une grande usine de véhicules et batteries électriques, dont la production devrait commencer en 2028.

 

Réduire les coûts des VE de 30 %

 

À l'horizon 2030, le constructeur veut réduire de plus de 35 % les coûts de production de ses véhicules électriques et de 20 % le coût de l'approvisionnement en batteries en Amérique du Nord, a déclaré son directeur général, Toshihiro Mibe, lors d'une présentation en ligne.

 

 

L'entreprise nippone ambitionne de lancer au total sept nouveaux modèles 100 % électriques dans le monde d'ici à 2030, et veut que les véhicules électriques et à pile à combustible représentent 40 % de ses ventes mondiales à cet horizon, a ajouté Toshihiro Mibe.

 

Les premiers modèles de cette nouvelle génération de VE seront produits à partir de 2026 en Amérique du Nord, avant d'être déployés dans le reste du monde.

 

Redresser la barre en Chine

 

Comme de nombreux constructeurs étrangers, Honda souffre particulièrement en Chine – un marché essentiel pour le groupe qui représente plus de 30 % des ventes mondiales en volume – de la concurrence devenue très forte des fabricants locaux, champions de l'électrique.

 

Sur ce seul marché, il prévoit de lancer dix modèles électriques d'ici 2027, où il vise 100 % de ventes automobiles électriques d'ici 2035.

 

 

Cela étant, le constructeur nippon avait déclaré la veille qu'il ajustait ses effectifs dans sa coentreprise en Chine avec le fabricant local GAC, via un plan de départs en préretraite ayant déjà reçu environ 1 700 dossiers de candidature, "soit 14 % du total des employés de cette coentreprise", selon un porte-parole.

 

De plus, Honda discute depuis mars avec Nissan en vue d'un éventuel partenariat stratégique dans l'électrique et les logiciels. Il est aussi associé depuis 2022 dans l'électrique avec le géant technologique japonais Sony, avec lequel il a créé une nouvelle marque automobile, Afeela, qui n'a cependant commercialisé aucun modèle pour l'instant. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle