S'abonner
Constructeurs

Ford réorganise son activité VUL

Publié le 25 février 2005

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Ford France veut progresser de 20 % dans le domaine du VUL en créant, en amont, une business unit dédiée à cette activité et, en aval, un réseau de 40 concessionnaires spécialisés. Ford a décidé de réorganiser la distribution de ses véhicules utilitaires en France. En effet, malgré...

...sa deuxième place européenne, avec 11 % des ventes en 2004, la marque ne se classe que sixième en France, le marché pourtant le plus important, devant l'Espagne et le Royaume-Uni. Pas question toutefois de commettre la même erreur que Volkswagen qui voulait créer 40 concessions exclusivement dédiées aux fourgons et fourgonnettes. En effet, faute d'investisseurs prêts à se lancer dans cette aventure, le projet de la marque allemande est tombé à l'eau. Ford se veut donc rassurant : "L'investissement de nos concessionnaires ne doit pas dépasser 100 000 euros", annonce Eric Saint-Frison, président de FMC France. Avec un tel budget, il ne s'agira donc pas de créer des "cathédrales", mais d'accroître la capacité d'une quarantaine de concessionnaires en termes de matériel de réparation (de levage notamment), de stock de véhicules de démonstration et de courtoisie, de surface et de personnel dédié. Ces derniers devront se spécialiser dans cette activité en suivant un programme de formation étalé sur deux ans à la Ford Academy. Les quatre premiers Centre Ford Utilitaires verront le jour à Saint-Etienne, Strasbourg, Chartres et Reims. Ford réorganise également sa structure interne pour mieux répondre aux attentes des acheteurs d'utilitaires et de son réseau. Treize personnes auparavant disséminées dans l'entreprise ont été réunies au sein d'une business unit dirigée par Arnaud Clais. Ses missions sont multiples : suivi de la mise en place des Centres Ford Utilitaires, soutien des ventes VUL de l'ensemble du réseau Ford à travers quatre coordinateurs régionaux, mise en place d'une politique produit, publicitaire et tarifaire plus dynamique. "Nous allons également renforcer nos relations avec les carrossiers pour être à même de répondre plus efficacement à des demandes spécifiques venant du réseau", explique Jean-François Taillefer, responsable marketing du pôle VUL. L'objectif est d'améliorer la satisfaction de la clientèle des artisans, très exigeante, mais aussi d'accroître les ventes de Ford en France sur le marché du fourgon, "celui des fourgonnettes étant monopolisé à 90 % par l'offre des constructeurs français". Grâce à son Transit, véhicule utilitaire le plus vendu en Europe, Ford compte atteindre en France, à l'horizon 2006, 13 000 ventes contre 10 500 en 2004.

Xavier Champagne

Voir aussi :

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle