S'abonner
Constructeurs

Ford et le Canada signent pour une usine de VE géante en Ontario

Publié le 9 octobre 2020

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Un investissement équivalent à 380 millions d'euros va être réalisé au Canada pour bâtir la plus grande usine de véhicules électriques d'Amérique du Nord. Derrière ce projet se trouve Ford, soutenu par le gouvernement central et celui de l'Ontario.
Au global, Ford prévoit de consacrer 1,8 milliard de dollars dans le plan de transformation.

 

Le Canada ne passera pas à côté du marché de l'électrique. Le gouvernement de Justin Trudeau, le Premier ministre du Cananda, et celui de l'Ontario ont annoncé, le 8 octobre 2020, un investissement de 590 millions de dollars canadiens (soit environ 380 millions d'euros) dans un projet qui doit faire d'une usine Ford de cette province, "la plus grande" unité de fabrication de VE d'Amérique du Nord.

 

De manière concrète, l'Etat du Canada et la province de l'Ontario vont chacun injecter 295 millions de dollars canadiens dans l'enveloppe constituée par Ford. Le constructeur américain estime à 1,8 milliard de dollars le montant des travaux destinés à transformer le site de production situé à Oakville, à l'Ouest de Toronto. L'investissement devrait permettre de maintenir 5 400 emplois chez Ford Canada, dont plus de 3 000 dans cette usine, selon la firme de Dearborn.

 

"Il y a une demande grandissante pour les véhicules électriques et le Canada a le potentiel d'être un chef de file en termes de fabrication de batteries pour ces véhicules, d'électrification et d'énergies propres", a déclaré Justin Trudeau, lors de la conférence de presse organisée à cette occasion. En outre, toujours selon ce dernier, cet investissement permettra au secteur automobile canadien d'atteindre l'objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050. "Le secteur automobile et l'environnement en sortent donc gagnants tous les deux", juge le chef du gouvernement.

 

Ce projet est une bouffée d'oxygène pour l'Ontario, où les constructeurs FCA et General Motors ont annoncé près de 4 000 licenciements depuis un an. "L'annonce d'aujourd'hui représente le plus grand investissement dans le secteur automobile en Ontario depuis plus de quinze ans. C'est un moment historique", s'est félicité le Premier ministre de l'Ontario, Doug Ford.  Selon lui, Oakville sera "la plus grande usine de fabrication de voitures électriques en Amérique du Nord". Souvenons-nous cependant qu'en 2019, Ford avait acté la suppression de plus de 650 emplois parmi les 4 100 salariés de l'usine d'Oakville. Selon Statistique Canada, 1,9 million de nouveaux véhicules ont été immatriculés dans le pays l'an dernier. Les ventes de véhicules électriques, qui représentent environ 2 % du total, ont bondi de près de 40 %. (Avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle