S'abonner
Constructeurs

Fisker sous pavillon chinois

Publié le 25 mars 2014

Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture
Wanxiang prend officiellement le contrôle du constructeur Fisker, mais surtout de l'usine américaine de Delaware.

Fondé en fanfare en 2007, avec le soutien d'un gouvernement américain désireux de développer les énergies alternatives, le constructeur Fisker, spécialisé dans les modèles électriques haut de gamme, a par la suite vécu un long chemin de croix. Aboutissant à la faillite fin 2013, puis à la recherche de repreneurs.

Plusieurs groupes chinois étaient sur les rangs et c'est finalement Wanxiang, par le biais de sa filiale WX Delaware Real Estate Holding CO, qui rafle la mise. Cette opération inclut tous les actifs de Fisker (soit 108 millions d'euros) et surtout l'usine de Delaware, à proximité de Newport, pour la somme dérisoire de 13,05 millions d'euros. Un élément clé du dossier, selon Paul Cumberland, directeur des investissements de Wanxiang America.

L'équipementier chinois étudie désormais différents scénarios pour relancer la marque Fisker et ne désespère pas de remettre le modèle Karma en production d'ici la fin de l'année.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle