S'abonner
Constructeurs

Fisker se prépare à la faillite

Publié le 14 mars 2024

Par Nabil Bourassi
< 1 min de lecture
Le fabricant américain de voitures électriques se serait entouré de conseillers spécialisés dans le droit des mises en faillite, d'après le Wall Street Journal. Le titre de Fisker a perdu plus de 46 % de sa valeur, mercredi 13 mars 2024 en clôture.
Fisker faillite
Fisker a vendu 4 700 voitures en 2023, loin des 1,8 million de véhicules mis à la route par son concurrent Tesla. ©Fisker

C'est un véritable passage à vide pour les pure players de la voiture électrique... L'américain Fisker, réputé jadis comme le challenger le plus sérieux de Tesla, se préparerait à se mettre sous la protection de loi sur les faillites. D'après le Wall Street Journal, l'entreprise aurait mandaté des avocats et conseillers financiers pour lancer la procédure.

 

Les difficultés de Fisker sont connues. En février 2024, il avait annoncé un plan de suppression d'emplois à hauteur de 15 % des effectifs. Il avait également indiqué être à la recherche d'un partenaire industriel auquel s'adosser. Plus récemment, des rumeurs de presse avaient colporté l'hypothèse d'un soutien financier du japonais Nissan à hauteur de 400 millions d'euros. Cette information n'a jamais été confirmée.

 

Tesla a vendu 400 fois plus de voitures en 2023

 

L'américain est confronté à une défiance des marchés sur les valeurs exclusivement électriques, contrastant avec les années d'euphorie qui avaient largement profité à Tesla. Fisker n'a livré que 4 700 voitures en 2023, loin des 1,8 million de véhicules vendus par l'entreprise fondée par Elon Musk.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle