S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Serge Yoccoz, directeur général de Renault Hongrie : "Pour la Logan, nous visons cette année les 2 % de parts de marché".

Publié le 1 juillet 2005

Par Tanguy Merrien
4 min de lecture
La présence de Renault en Hongrie va bien au-delà du nouveau Centre de distribution européen. Etat des lieux avec Serge Yoccoz, directeur général de Renault Hongrie, d'un marché automobile qui ne demande qu'à se développer. Journal de l'Automobile. Que représente...
La présence de Renault en Hongrie va bien au-delà du nouveau Centre de distribution européen. Etat des lieux avec Serge Yoccoz, directeur général de Renault Hongrie, d'un marché automobile qui ne demande qu'à se développer.
Journal de l'Automobile. Que représente...
La présence de Renault en Hongrie va bien au-delà du nouveau Centre de distribution européen. Etat des lieux avec Serge Yoccoz, directeur général de Renault Hongrie, d'un marché automobile qui ne demande qu'à se développer. Journal de l'Automobile. Que représente...
...aujourd'hui le marché de l'automobile en Hongrie ?Serge Yoccoz. Il représente environ 220 000 véhicules par an soit, pour vous donner un élément de comparaison, les deux tiers du marché automobile autrichien. Mais le marché hongrois est capricieux. Il a connu, de 1997 à 2004, une progression très forte dépassant les dix points par an. Puis, en 2004, le gouvernement a modifié la fiscalité automobile au point qu'aujourd'hui, les prix d'achat d'un véhicule neuf ont subi une hausse de l'ordre de 2 à 3 %. Le salaire moyen d'un Hongrois étant de 160 3, l'achat d'une voiture représente un investissement très lourd. Et contrairement à la Pologne par exemple, nous n'avons pas non plus connu une explosion du marché du véhicule d'occasion. JA. On a souvent en tête une image un pe[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle