S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Luca de Meo, directeur de la marque Fiat

Publié le 24 mars 2006

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
"Les distributeurs Fiat ont à nouveau envie d'investir" Fiat semble être à nouveau sur de bons rails. Toutefois, le chemin de la reconquête est encore long et parsemé d'embûches. Mais la marque italienne a consolidé ses piliers, comme en témoignent...
...les récents résultats de la Grande Punto. Journal de l'Automobile. Pourriez-vous dresser un rapide bilan de l'année 2005 pour Fiat ? Luca de Meo. Nous devions redresser la situation au niveau commercial. Pour ce faire, nous avons effectué un travail de qualité sur la politique commerciale ainsi que sur les produits qui étaient dans la phase de maturité de leur cycle de vie. Un travail qui, malgré un premier semestre difficile, nous a permis d'inverser ensuite la tendance, notamment en Italie, avant même le lancement de la Grande Punto. Cela nous a confortés pour la suite. Aujourd'hui, la Grande Punto est un succès et correspond à nos attentes. Elle nous permet de toucher une clientèle plus jeune, dans une proportion plus importante que nos prévisions et, de plus, pèse lourd dans notre mix de ventes. JA. En janvier la Grande Punto est même la première vente d'Europe… LDM. Cette position montre que nous som[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle