S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Kazuhiko Miyadera, Responsable R&D Europe de Toyota.

Publié le 28 avril 2006

Par Frédéric Richard
7 min de lecture
"L'avenir est à l'hybridation multiple" Kazuhiko Miyadera est en charge du centre technique de R&D de Toyota Europe. Il travaille notamment sur l'amélioration des batteries dans le cadre du programme hybride. Selon lui, l'enjeu réside dans la...
"L'avenir est à l'hybridation multiple"
Kazuhiko Miyadera est en charge du centre technique de R&D de Toyota Europe. Il travaille notamment sur l'amélioration des batteries dans le cadre du programme hybride. Selon lui, l'enjeu réside dans la...
"L'avenir est à l'hybridation multiple" Kazuhiko Miyadera est en charge du centre technique de R&D de Toyota Europe. Il travaille notamment sur l'amélioration des batteries dans le cadre du programme hybride. Selon lui, l'enjeu réside dans la...
...capacité à combiner la combustion avec tout type d'énergie alternative. Journal de l'Automobile. Comment s'organise votre activité au sein de la R&D globale de Toyota dans le monde ?Kazuhiko Miyadera. Notre activité de R&D en Europe n'est pas vraiment liée au programme de développement mondial du groupe. Cependant, nous avons tout de même la responsabilité du développement de certaines technologies d'avant garde liées au mode de propulsion hybride. Ainsi, à Zaventem, en Belgique où nou sommes implantés nous travaillons à l'amélioration des batteries des véhicules de demain. Par ailleurs, pour être tout à fait honnête, il faut reconnaître que les véhicules Toyota vendus en Europe n'ont pas été, à la base, développés spécifiquement pour ce marché. Compte tenu de nos parts de marché relativement confidentielles à notre arrivée, la stratégie était plutôt de vendre en Europe les véhicules existants, souvent développés pour le marché américain. Depuis deux ans, la direction monde de Toyota prend conscience du potentiel européen. Je crois donc que dorénavant, nous devrons apporter un plus en R&D pour nous attacher aux spécificités locales avant le lancement d'un nouveau modèle en Europe. Le centre R&D de Zaventem a un rôle à jouer dans cette direction. Et j'ai coutume de dire aux ingénieurs que s'ils veulent vraiment progresser, ils doivent venir ici, car l'Europe est le marché le plus dur pour nous en R&D. Le consommateur est très exigeant. JA. Quand Toyota a-t-il commencé à s'intéresser aux énergies alternative[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle