S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Alain Visser, directeur marketing Europe Opel-Vauxhall

Publié le 24 mars 2006

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
"Il serait naïf de croire que l'on peut rester à l'écart de cette guerre des prix" Après une année 2005 satisfaisante, les ambitions d'Opel repartent à la hausse en 2006 mais surtout en 2007. Alain Visser nous explique pourquoi le futur s'annonce...
"Il serait naïf de croire que l'on peut rester à l'écart de cette guerre des prix" 
Après une année 2005 satisfaisante, les ambitions d'Opel repartent à la hausse en 2006 mais surtout en 2007. Alain Visser nous explique pourquoi le futur s'annonce...
"Il serait naïf de croire que l'on peut rester à l'écart de cette guerre des prix" Après une année 2005 satisfaisante, les ambitions d'Opel repartent à la hausse en 2006 mais surtout en 2007. Alain Visser nous explique pourquoi le futur s'annonce...

...meilleur.

Journal de l'Automobile. Opel finit l'année 2005 sur le podium des ventes en Europe. Une troisième place synonyme de bonne année ?
Alain Visser. Une bonne année au global. La marque Opel enregistre toutefois un léger recul, de 1,2 %, mais pour GM l'année 2005 reste une année de croissance notamment grâce à la bonne performance de Chevrolet. De plus, l'image de nos marques s'améliore sur tous les marchés, ce qui est un facteur extrêmement important [...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle