S'abonner
Constructeurs

En réalisant un carton plein au pied du Mont Fuji, Hamilton s’est rapproché à grands pas du titre suprême.

Publié le 5 octobre 2007

Par Marc David
3 min de lecture
"Le problème est que l'on ne voyait ni les voitures, ni la piste". Avec son calme et son apparente désinvolture habituels, Kimi Raïkkönen, brillant 3e du GP du Japon après une héroïque remontée de la queue du peloton (comme son équipier, il a dû repasser...
"Le problème est que l'on ne voyait ni les voitures, ni la piste". Avec son calme et son apparente désinvolture habituels, Kimi Raïkkönen, brillant 3e du GP du Japon après une héroïque remontée de la queue du peloton (comme son équipier, il a dû repasser...
...par son stand pour chausser des pneus "maxi pluie", sous peine d'être exclu de la course), résume bien la situation. Comme en 1976, lorsque Niki Lauda, se retirant de la course jugée par trop dangereuse, avait offert le titre sur un plateau à James Hunt. Pour cette édition 2007, le circuit avait été refait, mais les 19 tours parcourus derrière la voiture de sécurité (soit pas moins de 40 mn de course !) prouvent à quel point la piste était impraticable. Des conditions apocalyptiques, en fait, qui ont précipité la chute de Fernando Alonso. En tapant le mur au 42e tour, le double champion du monde a pratiquement perdu toutes chances d'accrocher un 3e tit[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle