S'abonner
Constructeurs

Des petites cylindrées high-tech

Publié le 21 janvier 2005

Par Christophe Jaussaud
6 min de lecture
Signée en 2002, la coopération entre le groupe BMW et PSA Peugeot-Citroën sur les mécaniques essence vient de donner ses premiers fruits. Disponible dès 2006, cette nouvelle famille de 4 cylindres essence est un concentré de technologie. Comme pour les mécaniques Diesel, pour lesquelles...
...PSA Peugeot-Citroën s'était associé à la Ford Motor Compagny, le groupe français a également choisi la coopération, avec le BMW Group cette fois-ci, pour le développement d'une nouvelle famille de petits moteurs essence. Et quelle famille ! Ces mécaniques développées par les ingénieurs de BMW, avec l'appui de 15 transfuges du groupe français, font le plein de technologies bien souvent réservées à des mécaniques plus "haut de gamme", comme les 6 cylindres bavarois. Turbo twin-scroll, pompe à huile à débit piloté, pompe à eau débrayable, injection directe, distribution variable en continu, pas grand-chose ne manque. C'est au centre de recherche de BMW, à Munich, que les deux partenaires ont dévoilé les premières mécaniques de ce programme, un 1,6 l atmosphérique de 115 ch et un 1,6 l turbo de 143 ch. Il s'agit là des variantes intermédiaires puisque, à terme, les puissances de ces mécaniques s'échelonneront de 75 et 170 ch. Mais pour l'heure, revenons sur les mécaniques présentées et sur ce qu'elles cachent. Plus de couple pour plus d'agrément Le cahier des charges était clair : concevoir des mécaniques de référence sur le marché en termes d'agrément et de performances, tant intrinsèques qu'environnementales, car l'échéance de 2008 avec les 140 g de CO2 approche. FOCUSLes principales coopérations de PSA Peugeot-Citroën 1[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle