S'abonner
Constructeurs

Dernier appel pour le challenge de Seat

Publié le 24 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Pour la cinquième fois, Seat et Canal+ organiseront l'Easy Mobility Challenge, leur concours annuel ouvert aux start-up. La période de dépôt des candidatures s'achève le 26 septembre 2021 pour une finale le 30 novembre prochain.
Les scooters et trottinettes font désormais parties du modèle économique de Seat.
Les scooters et trottinettes font désormais parties du modèle économique de Seat.

Le sablier a bientôt fini de s'écouler. Le bureau des candidatures au concours d'innovation Easy Mobility Challenge se refermera le 26 septembre 2021. Pour la cinquième année consécutive, Seat et Canal+ vont organiser leur événement dédié aux start-up et dans quelques jours il sera trop tard pour soumettre les projets liés aux solutions de mobilité.

 

Au-delà de cette date butoir, le jury va se réunir pour isoler cinq dossiers jugés pertinents. La liste sera soumise au vote des internautes entre le 1er et le 26 novembre. Les finalistes poursuivront ensuite leur parcours le 30 novembre lors d'une finale qui prendra la forme d'un grand oral. Cet événement se tiendra en présentiel à la Canal Factory, à Boulogne-Billancourt (92), et sera retransmis en direct via les réseaux sociaux de Détours, le média partenaire.

 

Garder l'esprit d'ouverture

 

Pour le vainqueur, le lot comprendra le prêt d'une Seat hybride rechargeable pendant 1 an et d'un scooter électrique Seat pendant 3 mois et le don d'une trottinette électrique, mais également un stand au salon Autonomy et d'autres dotations. Pour tous , c'est surtout l'opportunité de collaborer étroitement avec la marque Seat en France, à l'instar d'Ector, le lauréat de la première édition en 2017, qui aide désormais le réseau de la marque espagnole à livrer les VN chez les clients et à convoyer les voitures vers les ateliers.

 

Lire aussi : Toyota Europe ouvre une deuxième session du Startup Accelerator

 

"Nous avons reçu de nombreux dossiers et nous en attendons encore plusieurs avant la date de clôture, rapporte Elise Remark, la directrice marketing de Seat France. Les sociétés doivent savoir que n'avons aucune limite de compétence, même si notre intérêt se porte sur la mobilité". La responsable ne cache pas cependant l'intérêt de la marque pour des start-up évoluant dans le domaine de la connectivité à bord des véhicules, l'électrification et la nécessaire levée des barrières psychologiques, mais aussi pour des solutions de services au-delà des produits.

 

La démarche de Seat s'inscrit donc toujours dans un esprit d'ouverture. Une nouvelle preuve sera apportée dans quelques jours avec le lancement de l'application Seat Move qui se veut le premier calculateur de déplacement intermodal au rayonnement national et non limité à un territoire. "Il ne faut pas s'interdire de collaborer avec les autres acteurs, qu'ils soient partenaires, confrères, concurrents ou des forces complémentaires", concède Elise Remark. Pour elle, l'important réside dans le changement d'opinion à l'égard de l'automobile, trop souvent pointée du doigt par les médias et les politiques.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle