S'abonner
Constructeurs

Chrysler. Site historique de Toledo : Il était une fois la Révolution

Publié le 26 janvier 2007

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
Sur son site historique de Toledo, le groupe Chrysler a réussi une gageure : inaugurer un nouveau mode de production très rationnel en faisant table rase de 65 ans d'habitudes et de routines. Avec la bénédiction du gouvernement de l'Etat et celle des syndicats ! Si en France,...
Sur son site historique de Toledo, le groupe Chrysler a réussi une gageure : inaugurer un nouveau mode de production très rationnel en faisant table rase de 65 ans d'habitudes et de routines. Avec la bénédiction du gouvernement de l'Etat et celle des syndicats !
Si en France,...
Sur son site historique de Toledo, le groupe Chrysler a réussi une gageure : inaugurer un nouveau mode de production très rationnel en faisant table rase de 65 ans d'habitudes et de routines. Avec la bénédiction du gouvernement de l'Etat et celle des syndicats ! Si en France,...

...le mot rupture est devenu un terme à la mode désormais peu convaincant, il prend tout son sens dans l'industrie automobile américaine, un sens rendu inéluctable, impératif face à la montée progressive de concurrents comme Toyota. Et de leur productivité. La révolution qui vient de s'opérer à Toledo, à l'endroit même où furent construites les premières Jeep il y a quelque 65 ans, en atteste l'ampleur. Cela fait à peine deux ans, en effet, que le groupe Chrysler a lancé l'idée d'une mutation de son site de production sous la forme d'un TSP (Toledo Supplier Park) c'est-à-[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle