S'abonner
Constructeurs

Chevrolet repart en WTCC

Publié le 24 février 2006

Par Marc David
2 min de lecture
En présentant sa nouvelle Nubira, Chevrolet entend gravir un échelon dans le WTCC 2006. Après une saison 2005 à la fois instructive et réellement encourageante avec, notamment, un premier podium "officieux" (le suisse Alain Menu était ensuite déclassé...
En présentant sa nouvelle Nubira, Chevrolet entend gravir un échelon dans le WTCC 2006. Après une saison 2005 à la fois instructive et réellement encourageante avec, notamment, un premier podium "officieux" (le suisse Alain Menu était ensuite déclassé...

...en raison d'une trop faible quantité de carburant dans le réservoir, suite à un choc arrière) lors du dernier rendez-vous à Macao, la trêve hivernale a permis à Ray Mallock Limited, préparateur officiel des Chevrolet Nubira engagées en WTCC (World Touring Car Championship), d'affûter ses armes pour la saison prochaine. Une saison qui débutera le 2 avril à Monza et qui se terminera à Macao le 19 novembre. "La Nubira 2006 est une évolution logique de la version antérieure (la Lacetti, NDLR), déclare Ray Mallock, à la tête de l'écurie RML. La différence esthétique majeure se situe au niveau du poste de conduite passé à gauche. Cela assure une meilleure répartition des masses et ce changement va de pair avec le nombre croissant de courses sur circuit tournant dans le sens




FOCUS

Le calendrier 2006



  • 02 avril : Monza (I)

  • 30 avril : Magny-Cours (F)

  • 21 mai : Brands-Hatch (RU)

  • 04 juin : Oschersleben (A)

  • 02 juillet : Puebla (M)

  • 30 juillet : Curitiba (Br)

  • 03 septembre : Brno (Rép. Tch)

  • 24 septembre : Istanbul (T)

  • 08 octobre : Valence (E)

  • 19 novembre : Macao (Ch)

  • inverse des aiguilles d'une montre. Cela s'avère également profitable pour la version route prévue en production en 2006". Bien évidemment, l'aérodynamique a été retravaillée, à l'instar des suspensions. De plus, les techniciens ont réalisé un travail important visant à réduire les temps d'intervention sur les trois Nubira WTCC entre chaque manche. De son côté, le moteur (un 4 cyl. 2 litres turbo d'environ 280 cv conforme à la réglementation) représente le plus gros changement puisqu'il est développé dans la nouvelle usine "RML Power" dirigée par Arnaud Martin, ex-ingénieur chez Cosworth. En outre, deux ingénieurs sont venus renforcer les équipes techniques des pilotes Alain Menu et Nicolas Larini : Ron Hartvelt et Mark Cromack. Enfin, une quatrième voiture dédiée uniquement aux essais privés permettra en parallèle d'améliorer les trois Nubira (la 3e revenant à Rob Huff, déjà dans l'équipe la saison dernière) en vue des courses. "Je suis sûr que nous allons prendre notre envol cette saison, une fois le programme d'essais achevé", déclare Eric Nève, en charge de Chevrolet Motorsport Europe.


    M.D.


    "Retrouvez ce n° en kiosque jusqu'au 27 avril"

    Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
    Partager :

    Sur le même sujet

    Laisser un commentaire

    cross-circle