S'abonner
Constructeurs

BMW prend le contrôle de ses affaires en Chine

Publié le 14 février 2022

Par Christophe Jaussaud
< 1 min de lecture
La réorganisation de BMW en Chine, actée dans un accord signé en 2018 avec son partenaire Brilliance, est officiellement entrée en vigueur le 11 février 2022. Désormais, le munichois détient 75 % de la coentreprise qui a d'ailleurs été prolongée jusqu’en 2040.
BMW détient, depuis le 11 février 2022, 75 % de la coentreprise formée en 2003 avec Brilliance.
BMW détient, depuis le 11 février 2022, 75 % de la coentreprise formée en 2003 avec Brilliance.

Comme annoncé en octobre 2018, la part de BMW dans sa coentreprise en Chine avec Brilliance est montée à 75 %, moyennant un chèque de 3,6 milliards d'euros. Les autorités chinoises ont donné leur feu vert et cette répartition est effective depuis le 11 février 2022.

 

En vertu de l'accord, la coentreprise entre BMW et Brilliance est également prolongée jusqu'en 2040. BMW contrôle ainsi mieux son business local et peut maintenant consolider les résultats de BMW Brilliance Automotive Ltd. (BBA) dans son bilan comptable. Pour l'exercice 2022, cela devrait se traduire par 7 à 8 milliards en plus dans les comptes.

 

A lire aussi : Record de ventes pour BMW en 2021

 

En 2021, le groupe BMW a livré 846 237 véhicules au sein du premier marché automobile mondial (+8,9 %) et la coentreprise, qui compte 23 000 salariés, y a produit 700 000 unités. Pour tenter de tirer davantage parti de la croissance du pays, les deux partenaires agrandissent l'usine de Shenyang et vont même en construire une nouvelle dans la région de Tiexi.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle