Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Dacia va s'attaquer au segment C-SUV

Le concept Bigster sera une réalité commerciale à l'horizon 2025

Dacia va s'attaquer au segment C-SUV

Avec la généralisation de la plateforme CMF-B chez Dacia et Lada, la business unit regroupant les deux marques vise encore plus de rentabilité. Sept nouveaux produits seront lancés d'ici 2025 dont le Bigster chez Dacia, un SUV du segment C, et le retour de l'iconique Niva chez Lada.

 

A l'image de la gamme Renault, Dacia va également mettre l'accent sur le segment C. En effet, à l'horizon 2025, le concept Bigster, dévoilé aujourd'hui, arrivera sur le marché. Mais d'ici là, Dacia va évoluer et notamment se rapprocher de Lada, les deux marques sont réunies dans la même business unit, pour encore plus d'efficacité.

 

"Dacia sera toujours Dacia et va continuer de proposer des modèles fiables et qui font sens pour les clients, l’achat malin au meilleur rapport prix-valeur, a expliqué Denis Le Vot, directeur général des deux marques. Avec la création de la business unit Dacia-Lada, nous allons exploiter au maximum la plateforme modulaire CMF-B, renforcer notre efficacité et accroître encore la qualité, la compétitivité et l'attrait de nos produits. Nous avons ainsi toutes les cartes en main pour aller vers de plus hauts sommets. Bigster Concept en montre le chemin."

 

Ainsi les produits Dacia et Lada vont tous reprendre la plateforme CMF-B revue à la sauce Dacia, équation économique oblige, comme sur la toute nouvelle Sandero. Il n'y aura plus qu'une plateforme contre 4 aujourd'hui. D'ici 2025, Dacia va lancer 3 nouveaux modèles et Lada en comptera 4 dont le retour de l'iconique Niva en 2025. Denis Le Vot vise ainsi plus d'un million de modèles sur cette base technique, essentiellement produits dans les usines russe, roumaine et marocaine attachées à Dacia-Lada. La gamme des deux marques confondues va aussi passer de 18 à 11 carrosseries et la communalité des pièces grimpera à 85 %.

 

Avec l'entrée de Dacia sur le segment C, la business unit veut naturellement étendre son territoire, son nombre de clients grâce à une meilleure couverture, mais aussi en visant de nouveaux marchés. Cet élargissement de la gamme vers le haut devrait permettre de faire grimper le prix moyen de 30 % selon le directeur général de la BU mais aussi de soigner la profitabilité. Car le futur SUV du segment C reprend une structure de coûts qui sera plus proche de celle d'un segment B.

 

Ce futur bestseller doit ses lignes à Alejandro Mesonero-Romanos, le nouveau patron du design de Dacia en provenance de Seat. "Dacia Bigster Concept incarne l'évolution de la marque, explique-t-il, essentiel avec une touche de fraîcheur et un esprit outdoor. Il prouve que l'accessibilité n'est pas opposée à l'attractivité. Chez Dacia, nous en sommes convaincus, et cette voiture en est la preuve."

 

Lire également : Luca de Meo promet la révolution chez Renault

La Renault 5 est de retour

Renault "Mobilizé" sur les mobilités

Alpine change de dimension

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault vise une légère croissance dans le véhicule d'occasion en 2021

Le réseau Renault a immatriculé 225 000 véhicules d'occasion en 2020, soit une baisse de 9 %. Un léger rebond est toutefois attendu pour cette année. Les électriques joueront de leur influence dans

Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page