Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché européen de nouveau en panne

Le marché européen a chuté de 7,8 % en octobre 2020.

Le marché européen de nouveau en panne

Après un rebond au mois de septembre, le marché automobile européen a de nouveau reculé en octobre 2020 avec des immatriculations en baisse de 7,8 %. Au cumul, depuis janvier, la chute est de 26,8 %.

 

En octobre 2020, le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves revient à ses niveaux de 2018 : il est en recul de 7,8 % par rapport à l'excellent mois d'octobre 2019, à 953 615 unités contre plus d'un million il y a un an. La demande a fortement baissé sur les principaux marchés européens.

 

L'Espagne affiche un recul de 21 %, la France de 9,5 %, la Pologne de 14,6 % et la Belgique de 9,4 %. En Allemagne (-3,6 %) comme en Italie (-0,2 %), les concessions restées ouvertes ont permis de limiter la casse. Le marché européen s'était effondré de 55,1 % en mars puis de 76,3 % en avril sous l'effet du confinement des populations et de la fermeture des commerces automobiles. Il commençait à se reprendre en septembre, profitant des mesures de relance gouvernementales adoptées dans plusieurs grands pays européens.

 

Le recul des commandes est "sans précédent", souligne l'ACEA. Huit millions de voitures ont pris la route de janvier à octobre, soit 2,9 millions de moins que sur la même période en 2019. La chute est de 26,8 %. Le marché espagnol est le plus durement touché, avec 670 000 véhicules vendus contre plus d'un million dans les 10 premiers mois de l'année 2019. L'ACEA, qui regroupe 16 constructeurs actifs en Europe, prévoyait avant la pandémie un recul de 2 % pour 2020, après six années consécutives de croissance qui avaient porté le marché tout près de ses plus hauts niveaux.

 

Au palmarès des constructeurs, le groupe allemand Volkswagen, toujours incontestable numéro un européen, affiche des ventes à -9,1 % en octobre. Son dauphin, PSA, recule de 6,6 %, Hyundai de 7 %, BMW de 13,5 %, et Daimler de 8,1 %. Deux groupes s'illustrent en affichant des ventes à la hausse en octobre : Renault (+0,2 %) et FCA (+3,9 %). (avec AFP)

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

Le groupe Amplitude va ouvrir quatre sites MG

L’opérateur deviendra l’un des premiers investisseurs privés représentant MG. Quatre concessions devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année 2020, en Seine-et-Marne et dans l'Oise.

Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Sans grande surprise, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé, suite au Conseil de défense, le maintien des règles actuelles du confinement et la fermeture des commerces non essentiels, dont l'automobile,

Bridgestone dit non au plan de continuation proposé par l'Etat

Le scénario présenté par le gouvernement pour sauver l'usine de Béthune n'a pas été approuvé par Bridgestone qui confirme donc la fermeture. Les pouvoirs publics veulent toutefois trouver une autre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page