S'abonner
Social

Passage de témoin

Publié le 9 janvier 2004

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Après huit ans de bons et loyaux services, la 406 passe la main. La 407 sera commercialisée au printemps prochain avec de grosses ambitions. Peugeot compte en produire 300 000 exemplaires par an dans l'usine de Rennes-la-Janais, qui accueille pour la première fois une lionne. La...
Après huit ans de bons et loyaux services, la 406 passe la main. La 407 sera commercialisée au printemps prochain avec de grosses ambitions. Peugeot compte en produire 300 000 exemplaires par an dans l'usine de Rennes-la-Janais, qui accueille pour la première fois une lionne. La...

...406 tire sa révérence. Difficile de renouveler un modèle phare qui a connu une très belle carrière commerciale. La 406 a été produite à plus 1,6 million d'exemplaires dans l'usine sochalienne du groupe. Ce renouvellement est aussi un véritable enjeu économique pour PSA Peugeot-Citroën, avec un investissement de plus d'un milliard d'euros en recherche et développement sur ce modèle. Le passage de témoin va donc se faire au printemps prochain, date de la commercialisation de la 407. Mais il s'agit aussi d'une étape industrielle puisque la 407 est fabriquée à Rennes-la-Janais, site historique de Citroën. Depuis quarante ans, l'usine d'Ille-et-Vilaine a fabriqué plus de 10 millions d'automobiles badgées des chevrons. La stratégie industrielle de PSA Peugeot-Citroën, basée sur les plates-formes, a fait de cette usine celle des hauts de gamme du groupe où, après les C5 et 407, la C6 et la remplaçante de la 607 trouveront également leur place sur les chaînes.

Ambitions à la hausse sur un segment M2 malmené

La 407 est donc la nouveauté du Lion en 2004 après une année 2003 plutôt difficile puisqu'il accuse notamment un recul de 5,5 % de ses ventes en Europe sur les dix premiers mois de l'année 2003. En France, la baisse est encore plus forte, avec un recul de 11,5 % des ventes sur la même période. Avec cette nouvelle berline aux lignes agressives, Peugeot compte redresser la barre et même accroître ses parts de marché. Les objectifs sont ambitieux. En effet, après la 406, considérée




ZOOM

400 000

C'est le chiffre de production souhaité annuellement pour l'usine de Rennes-la-Janais. En 2003, seulement 230 000 unités seront sorties de cette usine où le groupe PSA Peugeot-Citroën a investi 380 millions d'euros.
comme un véritable succès, qui a réalisé 260 000 unités lors de sa meilleure année en Europe (2000), Peugeot met la barre encore plus haut avec pour ambition de vendre 300 000 unités de sa nouvelle berline par an. Un volume qui devrait représenter environ 9 % de parts de marché. Un véritable défi sur un segment M2 bouleversé, voire même maltraité après l'apparition de nouveaux marchés tels ceux des monospaces compacts et des SUV. Toutefois, la berline, commercialisée au printemps, sera épaulée par une variante SW à l'automne et par le coupé, produit également à Rennes et non plus chez Pininfarina, qui arrivera début 2005 sur le marché. Peugeot n'a donc pas froid aux yeux et ouvre grand la bouche ! Une bouche béante qui semble devenir la caractéristique du nouveau design maison. Pour Gérard Welter, le patron du design Peugeot, la 407 est "la nouvelle incarnation de la voiture plaisir de Peugeot". Mais le plaisir ne doit pas seulement être visuel. Pour les sensations tels le confort, l'agrément, la performance, la 407 semble, sur le papier, prête à relever le défi.

Le nouveau V6 HDi devrait représenter 10 % des ventes 

Avec des mensurations en légère hausse, la 407 ne propose pas une habitabilité hors norme. Il semble que Peugeot ait plutôt privilégié d'autres arguments : le style, l'équipement et les motorisations. D'autant que si l'espace est indispensable pour le client, il pourra se diriger vers une version SW. Pour le style, s'il est effectivement plus affirmé que par le passé, les clients resteront les derniers juges. Pour les équipements, le Lion semble avoir mis le paquet : 9 airbags, ESP, ABS, climatisation séparée et indirecte, détection de sous-gonflage des pneus, instrumentation "tête haute" sur le pare-brise, système d'amortissement variable pour les versions haut de gamme, etc. Sous le capot, la 407 sera la première du groupe à accueillir le fameux V6 2,7 l HDi, dont la conception, le développement et la fabrication, en partenariat avec Ford, ont nécessité 350 millions d'euros d'investissement. Fabriquée dans l'usine de Dagenham, en Angleterre, et déjà sous le capot de la Jaguar S-Type, cette mécanique devrait faire souffler un vent nouveau chez le constructeur. Avec 207 ch et un couple de 440 Nm, ce V6, suralimenté par deux turbos et équipé du FAP, s'annonce comme un véritable argument face aux berlines allemandes. Peugeot estime d'ailleurs que pas moins de 10 % des 407 vendues devraient être ainsi motorisées. Toujours au chapitre Diesel, on retrouvera au côté du V6 la nouvelle génération de HDi avec le 1,6 développant 90 et 110 ch ainsi que le 2,0 l de 136 ch déjà apparu sur la 307. La gamme essence disposera quant à elle de trois offres allant du 2,0 l quatre cylindres au 3,0 l V6, en passant par un autre quatre cylindres de 2,2 l, pour une palette de puissance comprise entre 136 et 210 chevaux.
Le dernier point où Peugeot est attendu au tournant est bien évidemment le comportement routier et les qualités dynamiques. Non que Peugeot ait failli dans le passé, bien au contraire, mais justement, la marque a une réputation à défendre. Pour ce faire, les ingénieurs ont à nouveau opté pour une suspension multibras à l'arrière, comme sur la 406, mais ils nous proposent pour le train avant un nouveau système avec des triangles superposés qui devraient offrir une meilleure stabilité tout en optimisant le confort.
La 407 semble bien née, les essais dynamiques du premier trimestre 2004 devraient nous en dire plus long sur la nouvelle berline du Lion à l'appétit d'ogre. Mais le combat va être rude car, en face, les BMW Série 3, Mercedes Classe C, Volkswagen Passat et autres Renault Laguna ne sont pas des gazelles !


Christophe Jaussaud

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle