S'abonner
Social

Mails professionnels : ce qu'il faut écrire, ce qu'il faut éviter…

Publié le 5 juin 2023

Par Romain Baly
2 min de lecture
Spécialiste des problématiques d'emploi, Livecareer a interrogé plus d'un millier de salariés pour connaître ce qu'ils apprécient le plus et ce qu'ils détestent le plus en matière de communication digitale au travail.
livecareer étude formulation mails professionnels
81 % des personnes interrogées indiquent apprécier d'être saluées par leur prénom. ©AdobeStock_chinnarach

Le rapport des salariés à leurs courriels professionnels. Un sujet intéressant à plus d'un titre. Livecareer a interrogé plus d'un millier de personnes pour en savoir davantage. Il ressort de cette étude que la plus grande partie du panel (40 %) prend entre deux et trois heures pour consulter et répondre à ses mails. Aussi, 84 % des répondants admettent, par ailleurs, les consulter en dehors de leurs heures de travail, selon un rythme variable : une fois par jour pour 24 % du panel, toutes les quelques heures pour 49 % et même toutes les heures pour 20 %.

 

Autre élément analysé dans cette étude, la question de la formulation des courriels s'avère riche en conclusions. 81 % des personnes interrogées affirment apprécier être saluées par leur prénom en ouverture de mail. Par ailleurs, l'absence de salutation ou des formules trop familières ("Coucou", "Salut", "Hey"…) s'avèrent à proscrire selon les répondants.

 

Faire simple et classique

 

A l'inverse, les "Bonjour", "Monsieur/Madame" ou "Cher [prénom]" semblent les plus appréciés. Même logique au moment de conclure. Les "Merci par avance", "Cordialement", "Sincères salutation" ou "Dans l'attente de votre réponse" valent mieux que "Merci", "A plus" ou "A toute". Preuve que faire simple et classique demeure la meilleure option. Cela est d'autant plus vrai à mesure que l'âge avance, les ainés étant plus sensibles à ces marques de respect.

 

Un constat qui s'applique aussi aux formules courantes. "J’espère que tu vas/vous allez bien", "J’espère que tu passes/vous passez une bonne journée/semaine", "Pour en revenir à notre conversation d’hier" constituent les meilleures accroches. A l'inverse, Livecareer fait remarquer que "Je ne sais pas si tu as vu/vous avez vu mon dernier mail", "Désolé de me répéter mais…" ou encore "Pour reprendre ce que j'ai dit dans mon dernier mail…" sont à oublier.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle