S'abonner
Social

Les intentions d'embauches demeurent élevées

Publié le 6 février 2023

Par Romain Baly
2 min de lecture
Selon Manpower Group, les prévisions d'embauches devraient augmenter de 27 % lors du premier trimestre 2023 en France. Une prédiction positive qui est toutefois inférieure de sept points à celle du dernier trimestre 2022.
Les intentions d'embauches restent élevées à en croire Manpower Group. ©Adobe Stock-weedezign

Le dernier rapport trimestriel de Manpower Group fait état d'une bonne dynamique sur le plan des intentions d'embauches. Celles-ci restent au plus haut à en croire cette étude réalisée dans 41 pays auprès de 38 951 employeurs du privé et du public (dont 1 020 en France).

 

Le baromètre de Manpower annonce une prévision nette d'emploi en croissance de 27 % entre début janvier et fin mars 2023. Un résultat comparable à celui du premier trimestre 2022 mais toutefois inférieur de sept points à celui observé entre octobre et décembre de l'année passée.

 

Le monde du transport, de la logistique et de l'automobile se porte bien

 

Plus en détails, notons que les entreprises du secteur du transport, de la logistique et de l’automobile sont celles qui affichent les prévisions les plus élevées avec +41 % d'embauches attendues, soit un gain de deux points sur un trimestre et de neuf points sur un an.

 

En revanche, les services de communication s’inscrivent dans une dynamique moins favorable que les autres secteurs avec une baisse de 40 points sur un trimestre et de 15 points sur un an.

 

La région parisienne au plus haut

 

Sur le plan géographique, c'est en région parisienne que la situation est la plus favorable avec une prévision d'embauches en hausse de 34 % (deux points de plus qu'il y a un an). A l'opposé, les Hauts-de-France affichent la moins bonne dynamique nationale avec un repli de 12 points pour un résultat trimestriel évalué à +13 %.

 

Enfin, ce sont dans les entreprises de plus de 250 salariés que les intentions s'avèrent les plus favorables avec un résultat de +31 % pour ce premier trimestre 2023 contre 9 % dans celles de moins de 10 salariés.

 

 

ENCADRE

Et à l'international ?

Le baromètre de Manpower Group étant réalisé dans 41 pays, il offre ainsi un panorama assez large du sujet à l'international. Ainsi, seuls deux pays étudiés (la Pologne et la Hongrie) annoncent des intentions d'embauches négatives pour le compte du premier trimestre 2023. Le Panama arrive en tête de ce "classement", avec une prévision nette d’emploi de +39 % pour la période, suivi du Costa Rica (+35 %) et le Canada (+34 %). Au sein de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), l’Autriche et la Turquie se classent en tête ex-aequo, avec une prévision de +29 %.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle