S'abonner
Social

Démission du responsable EMEA de FCA

Publié le 24 juillet 2018

Par Romain Baly
2 min de lecture
Alfredo Altavilla, directeur des opérations du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, a présenté sa démission. Proche de Sergio Marchionne, il faisait partie des successeurs potentiels.
Alfredo Altavilla évoluait chez Fiat depuis vingt ans.

 

Nouveau changement dans les rangs de FCA. Dans la foulée du départ pour raisons de santé de Sergio Marchionne, remplacé à la tête du groupe italo-américain par Mike Manley, c'est au tour d'Alfredo Altavilla d'annoncer son départ. Le directeur des opérations pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a présenté sa démission. Longtemps bras droit de Sergio Marchionne, il faisait partie des trois successeurs potentiels cités par la presse ces derniers mois.

 

Il "va quitter le groupe pour poursuivre d'autres intérêts professionnels", a annoncé FCA dans un communiqué, en précisant que Mike Manley assurerait désormais l'intérim, mais qu'Alfredo Altavilla resterait en poste jusqu'à fin août pour faciliter la transition. Ce dernier était aussi responsable des activités de développement de l'entreprise au niveau mondial, qui passent désormais sous la houlette du directeur financier de FCA Richard Palmer, le troisième dauphin pressenti.

 

Alors que Mike Manley est le premier non-Italien à prendre la tête de Fiat, le groupe perd encore un peu de son caractère italien avec le départ de Alfredo Altavilla, un homme de 55 ans originaire des Pouilles (Sud), qui était entré chez le constructeur il y a vingt ans. Au mois d'avril, ce dernier avait fait son entrée dans le conseil d'administration de Telecom Italia (Tim), dans le cadre de la prise de pouvoir du fonds américain Elliott, au détriment du groupe français Vivendi.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle