S'abonner
Services

Un Bac +3 pour l’après-vente

Publié le 14 mai 2004

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
Dès la rentrée prochaine, la branche des services de l'automobile aura à sa disposition un diplôme de niveau II. L'Anfa vient en effet de présenter l'architecture de la licence professionnelle "Management après-vente automobile". Loin d'être anecdotique, cette initiative amorce un travail...
...de fond pour former des cadres de l'après-vente. Le secteur de l'après-vente automobile a-t-il réellement besoin d'un diplôme de niveau II ? Afin de battre en brèche cette objection initiale, les membres de l'Anfa (Association nationale pour la formation automobile) ont présenté, en guise de préambule, un argumentaire minutieux justifiant la création d'une licence professionnelle. D'une part, l'application du règlement 1475-95 a eu pour corollaire d'intensifier les mouvements de concentration des entreprises, entraînant une augmentation de la part des cadres parmi les catégories socioprofessionnelles (+ 20,8 % de cadres entre 1996 et 2001). En outre, les entreprises doivent d'ores et déjà prendre en compte la vague massive de départs à la retraite qui interviendra dès 2006 (30 % des cadres de la branche ont plus de 50 ans). D'autre part, du point de vue des compétences à proprement parler, les métiers de l'après-vente sont devenus beaucoup plus complexes au cours des dernières années et, par rapport à une problématique d'encadrement, le candidat idoine est celui qui fait valoir des qualités de technicien et de manager. Bref, le lancement de cette licence ne tie[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle