S'abonner
Services

Sage absorbe Cogestib

Publié le 30 septembre 2005

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
Cogestib, éditeur de DMS pour le secteur automobile, vient d'être racheté par Sage, le géant spécialisé dans les logiciels de comptabilité. L'anglais Sage, éditeur mondial de logiciels de gestion pour les PME (8 000 employés, 1 000 milliards d'euros de CA), annonce l'acquisition,...
Cogestib, éditeur de DMS pour le secteur automobile, vient d'être racheté par Sage, le géant spécialisé dans les logiciels de comptabilité. L'anglais Sage, éditeur mondial de logiciels de gestion pour les PME (8 000 employés, 1 000 milliards d'euros de CA), annonce l'acquisition,...

...pour un montant de 11,4 millions d'euros de Cogestib, SSII française spécialisée dans les progiciels de gestion intégrés. Son produit phare baptisé I'Car est préconisé dans les réseaux Renault, Citroën et Honda France. La version I'Car DMS (Dealer Management System) intègre la gestion de la relation clientèle et s'adresse aux concessionnaires et groupes de concessions implantés en Europe. Par exemple, il est homologué chez GM Europe pour la France et l'Espagne, Renault Luxembourg et Belgique, et reconnu chez Nissan et BMW.
Nos deux protagonistes ne s'aventurent pas en terrain inconnu puisque Cogestib est déjà partenaire de Sage depuis 6 ans, avec l'intégration dans ses solutions de 3 logiciels de comptabilité du groupe. Pour Jean-Luc Courtin, son directeur général, il s'agit d'un véritable tremplin au niveau international, "l'intégration dans le groupe Sage va nous ouvrir des opportunités qu'ils nous étaient difficiles d'appréhender seul". Cogestib a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires annuel de 13,8 millions d'euros et annonce un portefeuille de 3 600 clients. En s'adossant à un acteur tel que Sage, le français devrait doper ses ventes à l'international et prendre de l'ampleur.
Aujourd'hui, les constructeurs rationalisent le nombre de leurs prestataires informatiques en s'alliant les services d'un seul et unique partenaire, dès lors qu'il soit d'envergure international et capable d'intégrer la totalité des services requis. Le rachat de Cogestib par Sage entre complètement dans cette stratégie. En se dotant du savoir-faire et des points d'entrées du petit français, le géant anglais possède désormais les clés pour pénétrer les réseaux convoités. Pascal Houillon, directeur général Sage France, confirme leur stratégie. "Cette acquisition nous introduit en force sur un marché fragmenté en recherche de leader européen. La diminution du nombre d'acteurs sur ce marché est inéluctable. Elle est favorisée par la recherche d'effet de levier sur la R&D et par les efforts de rationalisation des constructeurs". La distribution automobile suscite donc grand intérêt de la part des grands groupes qui se pressent pour être les premiers : Atos Origin, Thalès, Oracle, Reynolds & Reynolds (avec Microsoft), Fiducial, SAP... Les petites structures en mal de partenaire financier ont du souci à se faire. Mais ne dit-on pas que l'on a toujours besoin d'un plus petit que soi ?


Muriel Blancheton

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle