S'abonner
Services

Heurtaux mise toujours sur l’Airtone

Publié le 16 mars 2022

Par Marc David
3 min de lecture
Fidèle au sans contact depuis de nombreuses années, le fabricant de Saint-Aubin-lès-Elbeuf (76) a mis à profit sa technologie pour asseoir ses positions en 2021.
Le robot de lavage sans contact Airtone demeure toujours la clé du succès pour Heurtaux.
Le robot de lavage sans contact Airtone demeure toujours la clé du succès pour Heurtaux.

A la relance chez certains acteurs spécialisés dans le lavage à brosses, le "sans contact" semble à nouveau avoir le vent en poupe. Une chose est certaine, ce type de lavage sur lequel mise également Busitec a permis une fois de plus à Heurtaux de faire la différence en 2021, grâce à son fameux portique Airtone. Directeur commercial de la société de Saint-Aubin-lès-Elbeuf (76), Damien Rioult rappelle ses caractéristiques principales : "le fait de ne comporter que trois buses haute pression avec 3 moteurs-pompes CAT de 4 Kw, une différence notable par rapport à la concurrence, fait que notre portique ne consomme que 100 litres d’eau pour un lavage", dit-il. 

 

Et de poursuivre : "pour ce qui est de la consommation d’eau au niveau de ses six programmes, notre portique s’inscrit pleinement dans le programme Label de Mobilians (ex-CNPA, NDLR), sur lequel nous travaillons avec les principaux acteurs du secteur." Ainsi, pas moins d’une cinquantaine de robots de ce type ont été commercialisés l’an passé, ce qui n’est pas rien. Mieux, l’Airtone a évidemment apporté sa large contribution à l’augmentation de près de 25 % du chiffre d’affaires (un peu moins de 7 millions d’euros) en 2021, un excellent résultat du également à la commercialisation des traditionnelles stations de lavage, périphériques et autres bornes.

 

L’innovation au cœur de la philosophie de l’entreprise

 

Maintenant, au-delà des chiffres, une question s’impose : quid du robot de lavage sans contact Easyjet présenté à Equip Auto 2019 (il avait été primé lors de l’édition 2017), à l’époque sous une forme quasi-finalisée ? La crise sanitaire étant passée par là, le projet a logiquement pris un peu de retard, ne serait-ce que pour ce qui concerne les tests grandeur nature. Concrètement, Heurtaux a développé toute la partie mécanique et hydraulique et aujourd’hui, l’ensemble fonctionne plutôt bien. En revanche, le fabricant normand a encore un peu de travail à réaliser, notamment sur l’aspect sécurité. Un critère important s’il en est. 

 

Raison pour laquelle ce robot ne sera pas exposé lors de cette édition 2022 d’EquipAuto. Justement, à ce sujet, Bertrand Heurtaux, le président de la société, apporte quelques informations sur la nouvelle participation de son entreprise au grand salon parisien. "D’une part nous devrions présenter l’Airtone avec une évolution majeure, d’autre part, nous devrions présenter une dizaine d’innovations relatives tant au lavage extérieur qu’au lavage intérieur, ainsi qu’aux périphériques", dévoile-t-il. Tant mieux. Une démarche tout à fait en ligne avec la philosophie de l’entreprise. 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle