S'abonner
Services

Mondial de l'Auto 2022 : les forces en présence

Publié le 20 septembre 2022

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
Le 17 octobre 2022, le Mondial de l'Automobile va ouvrir ses portes sur un salon qui veut être l'incarnation de la mutation de l'industrie. De l'électrique, de la mobilité dans tous ses formats, du financement, des influenceurs et même Netflix seront de la partie pour cette nouvelle édition qui se veut celle du nouveau monde auto.
Le Mondial de l'Automobile se déroule du 17 au 23 octobre 2022 au Parc des expositions de la porte de Versailles.

A quatre semaines de l'édition 2022 du Mondial de l'Automobile, les exposants se dévoilent peu à peu, tout comme la philosophie de ce salon du nouveau monde comme le rappelle Luc Chatel, président de la PFA et à ce titre organisateur de l'évènement.

 

"Nous avons volontairement décidé de la mutation de ce salon qui incarne également la mutation de l'industrie automobile. Le dernier s'est déroulé en 2018. Or, quatre ans dans l'automobile, c'est presque un siècle", reconnait Luc Chatel. De fait, terminées les expositions sur 13 jours avec une course aux mètres carrés pour les stands et la mobilisation de dizaines d'équipes chez les constructeurs, l'édition 2022 se veut volontairement économe avec des surfaces ne dépassant pas les 1 500 m² et dont la moyenne se situe plutôt autour des 500 m², sans mezzanine pour compresser au maximum les coûts de montage et de démontage des stands.

 

A lire aussi : Mondial 2022, le salon du nouveau monde automobile

 

Pour la première fois, le salon sera également concomitant d'Equip Auto. Ce dernier sera logé dans les halls 1 et 2 du parc des expositions de la porte de Versailles et le Mondial dans les halls 3, 4, 5 et 6.

Un écosystème au complet mais peu de marques européennes

 

Côté des forces en présence, les exposants montrent également cette mutation de l'industrie automobile. Le Mondial accueille les deux groupes français : Renault avec les marques Renault, Dacia, Alpine et Mobilize, Stellantis avec Peugeot, DS Automobiles et Jeep.

 

Mercedes ayant dans un premier temps accepté d'être présent avant de faire machine arrière il y a quelques jours et de proposer un évènement en parallèle dans Paris mais hors du salon !"Une stratégie de Bernard l'Hermite", pour Frédéric Bedin, président d'Hopscotch, société organisatrice de l'évènement.

 

Côté marques automobiles, cette édition verra également l'arrivée de nouveaux entrants sur le marché français tels que BYD, Vinfast que ce soit avec un stand en propre ou logé chez leurs partenaires financiers comme celui de Crédit Agricole Consumer Finance qui abrite les marques MG Motors, Vinfast, Tesla, Fisker aux côtés d'offres de financement en leasing ou d'abonnement. BNP et BPCE seront également présents.

 

Le segment des microcars, qui a le vent en poupe en Europe, sera largement représenté avec près de 9 marques (Aixam, City Transformer, e.Go Mobile, Eon Motors, La Bagnole, Microlino, Mobilize, Silence, Xev Cars). Une partie du salon sera consacrée à l'hydrogène, avec Hopium, NamX; Hyvia mais aussi Plastic Omnium, Symbio ou encore les taxis Hype (Toyota Mirai)

 

Électrification du marché oblige, l'écosystème de la recharge expose des fournisseurs d'énergies (EDF, Engie Autoplug...), mais aussi l'Avere et ses adhérents.

 

Cosmobilis et Autosphère seront présents

 

Deux  acteurs de la distribution et de la mobilité ont également décidé d'exposer : Cosmobilis avec toute son offre de services qui va de la distribution à l'offre de location (Ucar), en passant par l'abonnement (GOA), l'autopartage (Marcel) ou l'apprentissage du permis de conduite (En voiture Simone). Le groupe Emil Frey, quant à lui, proposera des véhicules d'occasion sous la marque Autosphère.

 

Un nouveau système de billetterie

 

Cette nouvelle édition inaugure également un nouveau système de billetterie où le visiteur pourra réserver une heure d'entrée au salon (même principe que pour les expositions), tout en restant jusqu'à 22h30, date de fermeture du salon. Selon Frédéric Bedin, président d'Hopscotch, en charge de l'organisation de l'évènement, plusieurs dizaines de milliers de billets ont d'ores et déjà été vendus. Réserver son billet procure également un avantage financier puisque le ticket d'entrée est réduit de 50 % pour atteindre 16 euros en semaine et 20 euros le week-end.

 

Le salon espère entre 300 000 et 400 000 visiteurs sur la totalité de la semaine, soit le même volume journalier que lors de la précédente édition, en 2018.

 

Un événement festif

 

Enfin Serge Gachot, directeur du salon, n'oublie pas que le salon est également un synonyme de fête avec notamment la présence d'influenceurs tels que Vilbrequin et leur 1000Tipla, Lego mais aussi Netflix qui assure sa présence avec la voiture de la série Balle Perdue à l'occasion de la sortie de la saison 2.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle