S'abonner
Services

La bonne dynamique d'activité des ateliers plombée durant l'été 2022

Publié le 29 septembre 2022

Par Louis Choiset
2 min de lecture
Le premier semestre 2022 était synonyme de hausse pour les chiffres d'activité en mécanique et carrosserie par rapport à l'année 2021. Selon le récent baromètre d’activité Mobilians-Solware, cette dynamique s'est cassée au cours de l'été.
Les chiffres sur le niveau de main d'œuvre en mécanique se sont effondrés durant l'été 2022.

Avec une augmentation de +5,4% en mécanique et +12,7% en carrosserie par rapport à 2021, le premier semestre 2022 fut une réelle réussite pour les ateliers d'après-vente. Promesse d'une année fructueuse, c'était sans compter le passage de l'été qui vient lui couper l'herbe sous le pied.

 

En effet, à la fin du mois d'août 2022, l'activité a baissé de 5,9 % en mécanique et a ralenti sa croissance à +6,7 % en carrosserie, toujours par rapport à 2021, selon le dernier baromètre d'activité Mobilians-Solware. Le prix des pièces et l'inflation actuelle, notamment des produits de peinture, ont tout de même amorti cette chute (-4,1% en mécanique et +9,6% en carrosserie).

 

Meilleur reflet de l'activité, en se penchant sur les chiffres de la main d'œuvre, le niveau s'est effondré en mécanique (-9,7%), mais reste cependant correct en carrosserie avec +4,2%.

 

A lire aussi : Décret tertiaire : les professionnels de l'automobile entrent dans l'ère de la sobriété énergétique

 

Dans ce contexte inflationniste, les données de cette activité forte en consommation d'énergie restent cependant supérieures à celles de l’évolution des résultats d'exploitation de la carrosserie peinture.

 

En regardant dans le rétroviseur, les différentes crises subies par les entreprises ont été fatales pour ces dernières depuis 2019. En comparaison de cette année d'avant-crises, la main d’œuvre s’est effondrée, autant pour l’activité mécanique (-13,3%) que pour la carrosserie (-15,9%).

 

Ainsi, fin août, la variation globale des deux activités réunies (pièces et main d’œuvre confondues) accuse une baisse à -4,1 % par rapport à 2021 et -9 % par rapport à 2019 (contre +6,8 % à fin juin). Un été loin d'avoir été ensoleillé pour les ateliers de réparation.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle