S'abonner
Services

Entretien avec Armelle de Clermont Tonnerre, responsable du marketing événementiel de Kia Motors

Publié le 9 mars 2007

Par Frédéric Richard
5 min de lecture
"Le pragmatisme et la motivation comme atouts" Armelle de Clermont Tonnerre travaille chez Kia depuis 3 ans. Après un parcours automobile particulièrement riche, cette femme de défis revient sur sa jeune carrière. Journal...
"Le pragmatisme et la motivation comme atouts" Armelle de Clermont Tonnerre travaille chez Kia depuis 3 ans. Après un parcours automobile particulièrement riche, cette femme de défis revient sur sa jeune carrière. Journal...
...de l'Automobile. Comment devient-on responsable du marketing d'un constructeur automobile ? Armelle de Clermont Tonnerre. Mon parcours est assez atypique, car je n'ai pas du tout de formation liée à la communication et l'événementiel. En 1979, après mon bac, je suis entrée en prépa HEC, mais cela n'a rien donné. Je me suis alors tournée vers les langues, pour la sensation de liberté qu'elles procurent. J'ai intégré une formation de traductrice-interprète Anglais et Allemand, entre 1980 et 1984. Et c'est justement grâce à ma maîtrise de l'Allemand que j'ai débuté ma carrière professionnelle chez Mercedes en 1985. JA. Travailler dans l'automobile n'était donc pas un choix délibéré de votre part ? A de CT. C'est un hasard total. A l'époque, Peter Kostka, chez Mercedes, voulait absolument quelqu'un parlant allemand pour son équipe de communication. Je suis devenue assistante de l'attachée de presse, puis je suis entrée chez Chrysler, où je suis restée six années. Ce n'est qu'en 1996 que j'ai rejoint Honda. JA. Allemands, américains, [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle