S'abonner
Services

“Derrière l’informatique, il y a des hommes”

Publié le 29 juin 2007

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
Avec le multimarquisme, les groupes de distribution se trouvent confrontés aux exigences divergentes des constructeurs en matière d'informatique. Le groupe Lempereur a donc opté en 2006 pour la solution Sage Cogestib. Le groupe Lempereur, concessionnaire automobile multimarques...

...(11 sites actuellement) a été créé en 1987 à Liévin. Il compte 220 employés et a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros en 2006. Le multimarquisme a très vite imposé des choix en matière d'informatique. Il fallait en effet trouver un outil de gestion commerciale répondant à l'ensemble des problématiques métiers du groupe. "Nous avions déjà un réseau VPN (réseau privé virtuel), installé par Cogestib, pour que les concessions puissent communiquer entre elles, explique Paul Ponche, directeur administratif et financier du groupe. Mais en 2006, nous avons choisi d'implanter le logiciel de Cogestib, ICar DMS, car il s'intégrait notamment avec l'ensemble de la gamme comptable Sage". L'outil assure ainsi la gestion commerciale des véhicules neufs et d'occasion, la gestion des stocks, le marketing, mais également la gestion des ateliers de mécanique et de carrosserie. "Nous pouvons également calculer nos marges sur les véhicules neufs et d'occasion ainsi que celles des services après-vente, et notamment la gestion des temps de production". Selon Paul Ponche, l'intégration d'un logiciel n'est pas évidente. Il faut de la formation et du temps pour une bonne prise en main de l'outil. L'objectif étant que chacun puisse maîtriser les fonctionnalités de bases (gestion des stocks, facturations…), avant de maîtriser des fonctionnalités plus avancées dans les domaines du marketing et du commercial (actions de relances…). L'implantation a démarré avec Opel et Saab, puis s'est étendue aux autres marques que représente le groupe (Hyundai, SsangYong, Chevrolet, Alfa Romeo, et Kia). Une migration finalisée en 3 mois. Paul Ponche a rejoint le groupe Lempereur en 2001, en pleine explosion de l'Internet et de l'intranet.

Maîtriser les coûts du poste "informatique"

L'informatique va très vite, selon le directeur administratif, et ce n'est pas fini. Alors, les groupes de concessions doivent sans cesse intégrer cette évolution avec d'autres : l'évolution de leur propre marché, le multimarquisme et les volontés divergentes des constructeurs dans le choix des systèmes. Par exemple, au sein du groupe Lempereur, Toyota préconise le logiciel de Thalès et General Motors celui de Sage Cogestib. Aux concessions de composer avec cet ensemble. "Il faut également intégrer le coût financier que cela représente, avec la qualité des prestations et le SAV, estime Paul Ponche. L'informatique n'est pas une fin en soi mais un outil. Et derrière celui-ci, il y a des hommes. Cette notion est très importante dans la mesure où le plus bel outil du monde ne vaut plus grand-chose si le service après-vente manque de réactivité". Paul Ponche est donc partisan d'un outil fiable et simple d'utilisation, informatif et souple… avec un service après-vente réactif.


Muriel Blancheton


 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle