S'abonner
Services

Contrôle technique : forte hausse du prix moyen

Publié le 22 mai 2019

Par Nabila Albour
2 min de lecture
Le prix moyen des visites périodiques a subi une forte augmentation (+12,3 %) l'an dernier et s'établit désormais à 77,62 euros. Une hausse principalement due à la réforme du contrôle technique entrée en vigueur le 20 mai 2018.
Globalement, la fourchette de prix du contrôle est comprise entre 46 et 110 euros.

 

Un an après la réforme, les prix du contrôle technique s’envolent. C’est le principal enseignement que l’on peut tirer de la 4e étude nationale du comparateur Simplauto.com qui porte sur les prix de plus de 3600 centres de contrôle technique en France.

 

Ainsi, le prix moyen d'une visite périodique a sensiblement augmenté, passant de 69,08 euros avant la réforme à 77,60 euros après le 20 mai. Une hausse de 12,3 %, historique et inédite, selon le comparateur de prix qui serait la conséquence directe de l’engorgement dans les centres et de la durée plus longue du contrôle. A cet égard, l’étude relève une hausse notable du nombre de contre visites, passant de 19,24 % à 25,35 % après la réforme.

 

Forte disparités selon le département

 

À l’échelle nationale, le baromètre observe une forte disparité des prix qui peuvent varier selon le département pour une même prestation. Globalement, la fourchette de prix du contrôle est comprise entre 46 euros pour le moins cher à 110 euros. Ainsi, cette année encore, c’est en Haute-Savoie que les automobilistes paieront leur contrôle technique le plus cher (97,49 euros en moyenne), suivie de la Corse (92,45 euros) et des Alpes-de-Haute-Provence (89,85 euros). À l’inverse, c’est en Moselle que le contrôle technique coûte le moins cher (67,09 euros).

 

Par ailleurs, les écarts de prix dans une même ville peuvent être extrêmement importants nous apprend l’étude. Dans le palmarès des grandes villes, Nice (95,90 euros en moyenne) est la ville où l’on paie son contrôle technique le plus cher, suivie par Chambéry (90,50 euros) et Troyes (90 euros). Ces villes sont suivies de près par les grandes agglomérations : Paris (87,29 euros), Marseille (86,48 euros) et Lyon (85,34 euros). À Saint-Étienne, grande ville historiquement la moins chère du palmarès, le contrôle technique augmente de 14,5 %, en passant de 61,40 euros avant la réforme à 70,29 euros en moyenne à ce jour.

 

Dans les villes où le contrôle technique est très cher, il suffit parfois de se rendre dans un centre en dehors de l’agglomération pour bénéficier de tarifs plus avantageux, conclut le comparateur.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle