S'abonner
Services

Batteries For People s'interroge sur les certificats de batteries des constructeurs

Publié le 6 octobre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Dans une tribune parue fin septembre 2021, Guillaume Hébert, le cofondateur et président de Batteries for People, s'est penché sur l'initiative de Mobilize, la filiale de Renault, qui a annoncé la mise à disposition des clients du certificat de batterie. Une stratégie jugée à risque pour le marché de l'occasion.
Renault fournit le certificat de santé des batteries à ses clients (crédit : Jean-Brice Lemal)
Renault fournit le certificat de santé des batteries à ses clients (crédit : Jean-Brice Lemal)

Sur le papier, tout cela prend les allures d'une bonne idée. Par l'intermédiaire de sa filiale Mobilize, Renault souhaite donner à ses clients de la visibilité sur l'état de santé de la batterie (ou SOH dans le jargon) de leur véhicule électrique. Au moyen d'une application mobile, le propriétaire a accès à ces informations qui s'avéreront d'autant plus précieuses au moment clé de la revente sur le marché de l'occasion.

 

Une annonce accueillie comme une "bonne nouvelle" par Guillaume Hébert, le cofondateur et président de Batteries for People, qui avec la marque La Belle Batterie milite en ce sens. "Renault crédibilise la démarche entamée, se réjouit-il. Il y a un besoin d'évangélisation des consommateurs et seules des entreprises influentes comme Renault peuvent y parvenir dans des délais plus courts". Toutefois, sondé par ses relations sur cette question, l'entrepreneur s'est fendu d'une tribune publiée fin septembre 2021 pour alerter sur les limites d'un tel système. "La question de la légitimité des constructeurs se pose, explique-t-il au Journal de l'Automobile, les constructeurs sont-ils les mieux placés pour proposer ce type de service". Dans son texte, le cofondateur rappelle l'importance de recourir à un tiers de confiance.

 

Le risque étant à terme d'observer des dérives. Dans ce mode opératoire, le constructeur sera juge et partie. "La garantie batterie, qui s’étend généralement sur 8 ans et 160 000 km, n’est valable que pour une batterie dont le SOH est en dessous d’un certain seuil. Comme la réparation ou le remplacement d’une batterie est à la charge du constructeur lorsque la batterie est sous garantie, il est légitime que le diagnostic du SOH soit réalisé par un tiers indépendant", peut-on lire dans la tribune. Et Guillaume Hébert de poursuivre : "pour un acheteur de véhicule électrique d’occasion, dont, rappelons-le, la batterie représente une part majeure de la valeur, il sera toujours plus rassurant d’obtenir l’information sur le niveau de capacité résiduelle de la part d’un acteur qui n’a aucun intérêt à ce que cette valeur soit la plus élevée possible".

 

L'avenir se dirige-t-il vers des initiatives de chaque marque ou l'avancée de Renault vient-t-elle combler ponctuellement un de ces vides dont la nature a tant horreur ? Il faut se rappeler que les constructeurs ont vécu l'intégration de la prise OBD comme une contrainte et qu'ils auront grande peine à concéder une once de terrain à des start-up faisant commerce des données en provenance des batteries. "Nous n'avons aucun contact avec Renault et d'une manière générale les constructeurs ne constituent pas une piste de partenariat prioritaire", reconnaît Guillaume Hébert.

 

Pour lui, le futur de l'activité verra d'autres acteurs tenter leur chance, concurrençant les solutions des constructeurs et des entreprises telle que Batteries For People. A la fin, un acteur se placera au-dessus des autres "comme le veut le principe de label pour plus de cohésion". Alors l'industrie automobile travaillera avec un point de repère commun. Renault a donc raison d'explorer cette friche.

 

En août dernier, la plateforme de transactions de VO, Carventura levait le voile sur un pilote impliquant La Belle Batterie et Mon Spécialiste Auto pour évaluer les véhicules électriques d'occasion avant leur mise en vente. Une annonce qui faisait suite à celle d'un partenariat avec Autorigin. D'autres accords ont vocation à être révélés dans les temps à venir.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle