S'abonner
Industrie

Northvolt dans le bon tempo

Publié le 30 septembre 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le fabricant de batteries Northvolt vient de lever 600 millions de dollars. En plus de Volkswagen et BMW, la société suédoise compte maintenant parmi ses actionnaires le fondateur de Spotify.
Le fabricant de batteries Northvolt vient de lever 600 millions de dollars, soit 510 millions d'euros.

 

Le fondateur du géant du streaming musical Spotify, le Suédois Daniel Ek, est entré, mardi 29 septembre 2020, au capital du producteur de batteries électriques Northvolt, quelques jours après avoir annoncé vouloir investir un milliard d'euros de sa fortune personnelle dans des "licornes" européennes.

 

Northvolt, qui construit actuellement une grande usine de batteries à Skellefteå, dans le nord de la Suède, prévue pour un démarrage en 2021, a annoncé mardi une levée de fonds de 600 millions de dollars (environ 510 millions d'euros). L'entreprise suédoise, dans laquelle le géant de la finance américaine Goldman Sachs mais aussi des grands noms de l'automobile comme Volkswagen et BMW ont déjà investi, ambitionne une part de 25 % dans le marché européen des batteries d'ici 2030.

 

"Nous sommes au milieu d'une course pour établir des capacités de production en Europe, et je pense que les entreprises qui seront les meilleures pour attirer les fonds et les talents (...) seront celles qui auront le plus de succès", a commenté le patron et cofondateur de Northvolt, Peter Carlsson, dans un communiqué. Le montant investi par Daniel Ek n'a pas été communiqué. Mais les principaux participants au tour de table sont Goldman Sachs, Volkswagen et le fonds écossais Baillie Gifford, précise Northvolt.

 

La semaine dernière, le fondateur de Spotify avait annoncé son intention d'investir un milliard d'euros de ses deniers personnels dans des start-up européennes. "Malgré les ingrédients dont nous disposons ici en Europe, nous ne réalisons pas notre plein potentiel", avait-il déclaré lors du forum Slush, un événement pour entrepreneurs. Désormais coté à New York, Spotify est le fleuron de la hi-tech suédoise et pèse plus de 40 milliards de dollars en Bourse malgré une rentabilité encore fragile.

 

Mais la Suède dispose d'autres "licornes", du nom de ces jeunes pousses qui ont dépassé le milliard de dollars de valeur. La fintech Klarna a dépassé les 10 milliards de valorisation ce mois-ci et Northvolt a également levé plusieurs milliards de dollars depuis sa création en 2016. Enfin, le producteur de substituts au lait Oatly pèse lui désormais plus de 2 milliards de dollars, avec l'entrée en juillet du fonds américain Blackstone à son capital. (avec AFP)


 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle