S'abonner
Industrie

Les primes font de la résistance

Publié le 16 janvier 2004

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Alors que sur les routes de France le nombre de tués, de blessés et d'accidents corporels a significativement baissé l'an passé, les primes d'assurances automobiles ont dans le même temps progressé. Pour 2004, elles devraient, selon les compagnies, au mieux stagner, voire augmenter à nouveau....
Alors que sur les routes de France le nombre de tués, de blessés et d'accidents corporels a significativement baissé l'an passé, les primes d'assurances automobiles ont dans le même temps progressé. Pour 2004, elles devraient, selon les compagnies, au mieux stagner, voire augmenter à nouveau....
Alors que sur les routes de France le nombre de tués, de blessés et d'accidents corporels a significativement baissé l'an passé, les primes d'assurances automobiles ont dans le même temps progressé. Pour 2004, elles devraient, selon les compagnies, au mieux stagner, voire augmenter à nouveau....
...Si beaucoup dénoncent cet illogisme apparent, les assureurs avancent pour leur part des arguments d'ordre économique. "Dans l'ensemble, les augmentations relativement importantes depuis le printemps 2002 ont été comprises des Français, grâce à un effort de pédagogie. Mais il y a des cas où la sinistralité se réduit. Ainsi, en matière de sécurité routière, les résultats sont maintenant indiscutables. Je crois que nos concitoyens, qui ont fait le gros dos pendant la période de hausse, ne comprendraient pas que les assureurs ne tirent pas toutes les conséquences des succès obtenus dans ce domaine", a estimé Francis Mer, ministre de l'Economie et des Finances, en clôture des Entretiens de l'assurance. Cette prise de position se base avant tout sur les excellents résultats enregistrés en matière de sécurité r[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle