S'abonner
Industrie

Le supermalus pour les véhicules de plus de 1,8 t est adopté

Publié le 16 novembre 2020

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
L'Assemblée nationale a adopté l'amendement sur le malus au poids des véhicules qui entrera en vigueur au 1er janvier 2022. Au-delà de 1 800 kg, les modèles subiront cette taxe supplémentaire... sauf ceux loués à l'étranger.
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, lors des débats à l'Assemblée nationale sur l'adoption du malus au poids des véhicules, le 13 novembre 2020.
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, lors des débats à l'Assemblée nationale sur l'adoption du malus au poids des véhicules, le 13 novembre 2020.
  "Envoyer un signal pour arrêter la frénésie du véhicule lourd" : C’est par ces mots que Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique a entamé les discussions pour l’adoption de l’amendement sur le malus au poids, approuvé par l’Assemblée nationale dans la nuit de vendredi au samedi 14 novembre 2020.   Cet amendement prévoit dès le 1er janvier 2022 la taxation de tous les véhicules de plus de 1 800 kg, cumulable avec le malus classique. Au-delà de ce poids, le montant de la taxe sera égal à 10 euros par kilo. Le texte prévoit également que le montant du malus total ne pourra excéder le montant maximum du malus CO2, à savoir 40 000 euros en 2022 et 50 000 euros en 2023.   Sont exclus du malus au poids, les v[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle